Accès direct au contenu

Basket

Basket : Levallois, Pro A… Les vérités de Boris Diaw sur son retour en France !

Alors que Boris Diaw est officiellement un nouveau joueur de Levallois, le Tricolore se confie sur sa signature avec les Metropolitans. 

Après 16 saisons de bons et loyaux services en NBA (Atlanta Hawks, Phoenix Suns, Charlotte Bobcats, San Antonio Spurs, et l’Utah Jazz), Boris Diaw a pris une grande décision concernant son avenir. L’international tricolore s’est envolé vers le Levallois Metropolitans, pensionnaire de Pro A, et devient donc la grande star de la formation des Hauts-de-Seine. Dans un long entretien accordé dans les colonnes de L’Équipe ce mardi, Diaw évoque ce choix de carrière. 

« Je suis juste quelqu'un qui vient en plus »

« Sportivement, que peut m’apporter cette expérience à Levallois ? Je n'ai pas l'impression d'avoir quelque chose à prouver en termes sportifs. Je raisonne plus en termes de ce que je peux, moi, apporter. Aujourd'hui, à Levallois, en Pro A, je dois amener de l'expérience, encadrer les jeunes. Je suis très bien ici. Rien à perdre ici ? Forcément. Je sais qu'il y a beaucoup d'attente. Je vais avoir des pertes de balle et les gens diront : oh, mais comment tu peux perdre une balle ! Je vais rater des tirs, il y aura des soirs avec et d'autres sans. Quand je suis revenu faire ma pige à Bordeaux (en 2011), je n'avais pas des statistiques transcendantes non plus (12,9 points, 5,7 rebonds en Pro B) ! Je suis là pour aider l'équipe, pour ne pas gêner l'équilibre. L'équipe s'est construite sans moi. Je suis juste quelqu'un qui vient en plus. Le but, ça ne va pas être d'avoir tous les tickets shoot et de croquer. Il faut que je sois intelligent pour en faire assez pour aider l'équipe, mais pas trop non plus », assure Boris Diaw.

Articles liés