Tennis
Tennis : Les confidences de Jo-Wilfried Tsonga avant Wimbledon !

Avant de débuter son tournoi à Wimbledon lundi, Jo-Wilfred Tsonga s’est confié sur son état de forme.

Pour son premier tour à WimbledonJo-Wilfried Tsonga croisera la route de Gilles Muller. Une confrontation largement à la portée du tennisman français. Mais ressorti blessé du dernier Roland-Garros, le dernier demi-finaliste à Paris est revenu sur ses craintes avant de débuter sur le gazon londonien, le tout dans une interview accordée dans les colonnes de L’Équipe ce samedi.

« CETTE SURFACE DEMANDE UN PEU D’ACCLIMATATION »

« Mes sensations ? Je n'ai quasiment pas arrêté de me préparer physiquement, ce qui fait que je me sens bien, très bien. Avoir peur de retrouver le gazon malgré ma blessure ? Non. Même si cette surface demande un peu d'acclimatation. Ici, je n'ai pas d'appréhension. Sur gazon, il faut attaquer. Être le premier à cartonner. Et ça, ça correspond tout à fait à mon jeu. Je n'ai pas à me demander où je vais mettre la balle. C'est plus instinctif. L’ambiance à Wimbledon ? J'aime bien, ouais, j'aime bien. Les règles semblent différentes ici, mais c'est juste plus strict, plus...institutionnel. Ouais, j'aime bien, j'adore même. Comme jouer en blanc ; je trouve ça très chic. Attention, je ne suis pas membre du cercle fermé des vainqueurs. Pour ça, il faut gagner le tournoi. Mais je fais partie du club des last eight. Chaque année, les huit quart-finalistes sont intronisés "last eight". On a un écusson et ça nous donne, à vie, le droit d'assister au tournoi avec un invité de notre choix. Je me dis que, dans vingt ans, je pourrai revenir ici avec ma femme, un copain, et être accueilli comme un membre du club. Deux badges à vie, je trouve ça classe », confesse Jo-Wilfried Tsonga.

Articles liés