Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Le père de Tomic remet de l’huile sur le feu

« Je regrette de ne pas l’avoir vraiment frappé. » Quatre mois après avoir agressé Thomas Drouet (nez cassé, commotion aux cervicales), le sparring-partner de son fils (Bernard), John Tomic, condamné à huit mois de prison, n’est toujours pas calmé. L’homme regrette au Sydney Morning Herald « ne pas l’avoir frappé parce que je pense qu’il l’avait mérité. Je sais que mes problèmes seraient encore plus grands maintenant mais quand je vois comment il a menti… »