Accès direct au contenu

Destination exotique

Racing : Et si Chabal partait ?

Selon nos informations, Sébastien Chabal pourrait ne pas prolonger son contrat avec le Racing-Métro et s'offrir un dernier défi avant de mettre un terme à sa carrière. 

À 34 ans, malgré sa non-sélection pour la dernière Coupe du monde en Nouvelle-Zélande, Sébastien Chabal reste un homme très ambitieux. Suite à la nomination de Philippe Saint-André, son ancien entraîneur à Sale (2004-2009) à la tête de l'équipe de France, le troisième-ligne du Racing-Métro (62 sélections) a expliqué qu'il se verrait bien faire encore quelques matchs sous le maillot Bleu sur RMC : « L'équipe de France et moi, ça s'est terminé un peu en queue de poisson, donc si Philippe a vraiment besoin de moi pour quelques matchs, je serai là. » Le problème, c'est que si PSA le connaît bien et aurait même souhaité le faire venir avec lui à Toulon en 2009, Sébastien Chabal ne joue plus beaucoup cette saison sous le maillot du Racing-Métro (5 matchs en Top 14, 2 en H Cup) avec qui il arrive en fin de contrat. La faute à une blessure à l'épaule, mais également à une forte concurrence à son poste. Du coup, on doute que le nouveau sélectionneur l'intègre dans sa liste pour le Tournoi des six nations 2012. Les mondialistes Harinordoquy, Picamoles ou Lakafia devraient lui être logiquement préféré.

Chabal pas la priorité de Lorenzetti

Ce serait également le cas du côté du Racing-Métro. Sébastien Chabal ne serait plus indiscutable. En effet, alors que des discussions ont débuté en vue d'une prolongation, et que le président Lorenzetti s'est montré plutôt serein sur ce dossier, « On s'est donné jusqu'à la fin d'année, début d'année prochaine pour essayer de trouver un accord, on avance dans les discussions. On ne veut pas non plus polluer le quotidien, on prend notre temps. Il y a une volonté de part et d'autre d'aboutir. », selon nos informations, Sébastien Chabal n'est pas la priorité du président des Ciel et Blanc. Selon une source proche du club, Jacky Lorenzetti travaille sur un autre dossier prioritaire au poste de numéro 8. Et la prolongation de Sébastien Chabal est conditionnée à l'arrivée ou non d'un nouveau joueur à son poste. De plus, Sébastien Chabal ne ferait plus l'unanimité au sein du club francilien. L'an dernier déjà, la rumeur d'une brouille avec Pierre Berbizer avait été avancée. De plus, son statut de star et les quelques passes droits dont il bénéficierait commenceraient à faire grincer des dents au sein du groupe. Enfin, sur le pré, le barbu est loin de son meilleur niveau. Autant d'éléments qui pousseraient Sébastien Chabal vers la sortie ?

En route pour le Japon ?

La question est de savoir où Sébastien Chabal pourrait rebondir s'il ne prolongeait pas son contrat avec le Racing-Métro ? Un autre club français serait-il prêt à l'accueillir ? Toulon ? On en doute, même si le RCT est à la recherche d'un troisième-ligne centre et que Bernard Laporte l'apprécie. Lyon ? Si le club se maintien en Top 14, ce serait un moyen pour Chabal de se rapprocher de sa région natale. Là encore, difficile à imaginer. A l'étranger ? Un retour en Angleterre ou une expérience en Super 15 semble peu envisageable. Reste le Japon. Avant son retour en France, Sébastien Chabal avait déclaré qu'il était très attiré par ce pays. Et financièrement, c'est très attractif...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le 10 Sport, dans vos kiosques ou en ligne sur www.lekiosque.fr