Accès direct au contenu

Handball

Handball : Tennis, Mladenovic… Les drôles de confidence de Nikola Karabatic !

Grands amis, Kristina Mladenovic et Nikola Karabatic se sont confiés lors d’une interview à L’Équipe. Le handballeur s’est exprimé sur sa façon de voir le tennis et sur son amie.

Leurs papas sont deux anciens gardiens internationaux de l’ex-Yougoslavie, ils ont été coéquipiers en club puis ils ont immigré en France. Ce sont les trois points qu’ont en commun la tenniswoman Kristina Mladenovic et le handballeur Nikola Karabatic. Les deux sportifs de haut niveau sont devenus de très proches amis dans la vie. À quelques heures du début de la Fed Cup, Nikola Karabatic s’est exprimé sur sa façon de voir le tennis et sur son amie.

« On est super fiers d’elle »

« Je m’imaginais un jour être à Roland Garros ou à Wimbledon derrière Luka (son frère), qui a joué de dix à dix-huit ans. Avec mes parents, on l’accompagnait sur tous les tournois et je vibrais un taré. Le tennis, je ne m’y connais pas super bien, j’y ai joué, j’aime beaucoup, mais je me suis rendu compte que c’était un des sports les plus durs mentalement. J’ai vu Luka et d’autres tennismans qui devenaient presque fous parce qu’ils rataient une balle. Tu es tout seul sur le terrain, c’est compliqué : d’un côté, si tu es bon, il n’y a personne pour te tirer vers le bas comme dans les sports co mais de l’autre, il n’y a personne qui peut t’aider. Tu es livré à toi-même. Kristina Mladenovic n’a pas vraiment un état d’esprit de tenniswoman, tu sens sa fraicheur. Quand elle joue en Fed Cup, elle joue pour une équipe et elle est heureuse. Chez les garçons, tu le sens peut-être un petit peu moins, il n’y a pas forcément cet état d’esprit. Je m’identifie vraiment à elle. Avec ma maman, qui est une grande fan de tennis, et Luka, on regarde les matchs de “Kiki” et quand elle gagne, on a un peu l’impression que c’est nous qui gagnons. On est super fiers d’elle », a-t-il déclaré dans une interview accordée à L’Équipe.

Articles liés