Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Quand Rosberg s’imagine être le Leicester City de la F1...

Avant le deuxième Grand Prix de la saison sur la piste de Sakhir, Nico Rosberg s’est fendu d’une comparaison avec Leicester City pour expliquer sa situation cette saison.

Dans le baquet d’une Mercedes ultra dominatrice depuis le passage du moteur V8 au V6 turbo, Nico Rosberg aurait pu devenir double champion du monde et ainsi suivre les traces de son illustre père, Keke Rosberg. Malheureusement, l’Allemand est tombé sur un os en la personne de Lewis Hamilton. Embarqué dans la même monoplace que celle pilote germanique, le Britannique a su plaquer la concurrence de son coéquipier, faisant logiquement naitre la frustration de Rosberg au fur et à mesure des mois. 

« Peut-être que je peux être comme Leicester City »

Mais à l’entame de la seconde course de l'année, Nico Rosberg ne se laisse pas abattre. Il pense que sa saison pourrait ressembler à celle de Leicester City en Premier League, leader au nez et à la barbe des Manchester City et autres Arsenal comme ce dernier l’a expliqué dans des propos relayés par l’AFP : « Peut-être que je peux être comme Leicester City : ne pas faire partie des favoris, mais gagner et ensuite, et bien aller au bout ». Lui qui reste sur 4 victoires d’affilés à cheval sur deux saisons préfère se focaliser sur l’exercice 2016 : « Quatre victoires ? C’est peut-être bien pour les statistiques, mais je ne pense pas trop à l’année dernière, sauf que cela m’a mis dans une dynamique positive pour aller à Melbourne ».

Articles liés