Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Les confidences de Ricciardo sur le Grand-Prix de Singapour

À l’approche du Grand-Prix de Singapour, Daniel Ricciardo a expliqué pourquoi il affectionne tant cette épreuve.

Le Grand-Prix de Singapour se déroulera dimanche prochain. En attendant cette quinzième course de la saison de Formule 1, Daniel Ricciardo se situe au sixième rang du classement général des pilotes. Avec 118 unités, il reste loin du duo de tête composé de Lewis Hamilton et de Sebastian Vettel respectivement premier et deuxième avec 256 et 226 points. L’épreuve asiatique de la semaine prochaine pourrait permettre à l’Australien de réduire l’écart puisqu’il apprécie particulièrement le Circuit urbain de Singapour.

« J’aime beaucoup ce défi »

« J’ai appris à aimer le défi de Singapour. Pour moi, la première année où j’y ai couru en 2011 a été l’une des pires courses auxquelles j’ai participé. Physiquement, c’était si intense, j’avais sous-estimé à quel point ce serait dur. Je n’étais pas dans un bon esprit après cette course, ça m’a donné l’impression que je ne voulais plus jamais rouler dans une voiture de course, alors je me suis promis que je viendrais toujours à Singapour en étant hyper préparé. En ce sens, c’est quelque chose dont je suis fier maintenant, j’y arrive toujours en me sentant vraiment bien préparé et bien aiguisé. J’aime beaucoup ce défi maintenant et je n’ai aucun souci dans la chaleur. D’une manière étrange, la douleur est devenue un plaisir au fil des ans. Comme tout le monde le sait, j’adore les circuits urbains. La sensation de conduire sur le fil, si près des murs, est quelque chose dont on ne peut tout simplement pas se lasser. C’est la première course nocturne et le planning est toujours assez chargé, mais il y a quelque chose de romantique à aller sur la piste le soir, puis au lit à quatre ou cinq heures du matin. C’est un endroit où j’ai aussi réalisé de bonnes courses et où je termine plutôt fort la course. J’ai eu quatre podiums et trois deuxièmes places d’affilée, alors il est temps que je gagne ce foutu truc. », confesse Daniel Ricciardo dans des propos retranscrits par Nextegn Auto.

Articles liés