Accès direct au contenu

HERITIER

Wenger a trouve le successeur de Fabregas

le10sport

Devant les sommes faramineuses annoncées, Arsène Wenger est enfin enclin à laisser partir Cesc Fabregas. Surtout que son digne héritier ne lui coûtera pas un sou. Explications.

Restera, restera pas. Chaque jour a son lot de rumeurs concernant le cas Cesc Fabregas. On sait Barcelone fortement déterminé à faire revenir son produit maison. Du coup, Arsène Wenger joue la montre, histoire de faire monter les enchères. A l'heure actuelle, on parle d'une indemnité de transfert à hauteur de 40 millions d'euros. Que les Gooners se rassurent, le manager général n'a pas perdu de temps pour trouver le successeur de Fabregas. En plus, il ne lui coûtera pas un euro.

Nasri la joue comme Flamini
Selon L'Equipe du jour, Arsène Wenger, " prêt à se battre coûte que coûte pour conserver Nasri ", aurait remporté son pari. A contrario de son compère espagnol, l'ex-minot de l'OM est parti en tournée en Asie. Malgré des offres de 22 millions d'euros de Manchester United et City, le milieu de terrain français devrait probablement honorer sa dernière année de contrat avec les Gunners. La raison ? L'ancien coach monégasque lui offrirait la place et le rôle de Fabregas. Une position de meneur de jeu axial dont rêve secrètement Nasri depuis son arrivée à Arsenal. De quoi faire (ré)fléchir un jeune gamin déterminé à quitter le club. Mais à l'instar de Flamini, qui avait refusé de prolonger son bail pour rejoindre le Milan AC, il pourra partir libre la saison prochaine. Décidément, ça ne lui réussit pas trop les ex-Marseillais à Wenger.