Accès direct au contenu

Le train de la mine

Le jour ou Wenger a craqué

le10sport

Le dossier Cesc Fabregas, Arsène Wenger s'en cognait royalement pendant ses vacances. Il n'y a qu'à jeter un coup d'œil sur ses photos intimes pour s'en rendre compte.

Rien n’est impossible. The Sun a en effet réussi à rendre plus humain et moins classe le personnage d’Arsène Wenger. En un mot : il l'a ringardisé ! L’entraîneur d’Arsenal, qui pensait être tranquille sur son bateau au large, s’est fait griller en déboulant sur son toboggan gonflable.

Entre gamins...
Sans les mains, sur le dos… La totale. Et on peut vous jurer que c’est bien lui ! On comprend mieux pourquoi il ne prend que des gamins à Arsenal, c'est pour pouvoir se taper des délires avec eux.