Accès direct au contenu

Sale soirée

QPR : la soirée compliquée de Cissé et Mbia

QPR : la soirée compliquée de Cissé et Mbia

Les deux anciens pensionnaires de l’OM, Djibril Cissé et Stéphane Mbia, n’ont pas démérité lors de la nouvelle défaite de QPR (1-2), face à West Ham. Mais quand ça ne veut pas...

Mbia, première titularisation solide
Stéphane Mbia a enfin connu les joies d’une titularisation en Premier League, ce soir, lors de la réception de Tottenham. Et une première forcément compliquée puisque sa formation a perdu. Si Mbia n’a pas grand chose à se reprocher sur le premier but, il est en revanche malchanceux sur le second, déviant à peine du bras la volée décisive de Vaz Te. Un tableau très peu flatteur ? En apparence car Stéphane Mbia a surtout fourni une partition très honnête dans la défense à l’agonie de QPR, où il a semblé être le seul à surnager. On ne doutait pas de la capacité de Mbia à en imposer, physiquement, dans ce championnat anglais. Ce soir en a été une illustration parfaite. Remportant une grande majorité de ses duels, il s’est en prime offert quelques tacles et interceptions au pied qui montrent qu’il est peut-être au dessus de ses partenaires du soir. Ce qui n’était, il est vrai, pas vraiment compliqué.

Cissé peu en réussite
Quant à Djibril Cissé, lui aussi retrouvait les joies de la titularisation après avoir été buteur cette semaine, malgré l’élimination de QPR en League Cup (2-3). Cissé, associé à l’inamovible Zamora, a eu les occasions pour faire trembler les filets de Jaaskelainen, notamment à la 40e minute, avec une reprise acrobatique qui aurait fait merveille dans les zappings de demain si Jaaskelainen ne l’avait pas détourné du bout des doigts. En seconde période, Cissé est impliqué, grâce à un astucieux pointu, dans une belle opportunité pour Granero, mais la frappe de l’ancien Madrilène échouera dans les gants du gardien finlandais. Surtout, la frappe du buteur français, à l’entrée de la surface à la 88e, va obliger Jaaskelainen à un arrêt compliqué. Beaucoup d’opportunités donc, mais pour être tout à fait honnête, force est de reconnaître qu’au bilan global, Cissé peut faire beaucoup mieux. Au contraire de Mbia, pas sûr que Mark Hughes ait été convaincu de la nécessité d’en faire un titulaire.