Accès direct au contenu

Malchance

Pourquoi Nasri est surcote

Avant de faire signer Samir Nasri, Manchester City aurait dû vérifier les statistiques de l'ancien Marseillais. Ce dernier n'est, en effet, pas aussi génial qu'on veut bien le croire.

Après trois ans de bons loyaux services du côté des Gunners, Samir Nasri a préféré aller voir ailleurs et s’envole du côté de Manchester City pour un transfert avoisinant les 28 millions d’euros. Débarqué de la Canebière, direction Arsenal le 11 juillet 2008, Nasri aura en trois ans réussi à s’imposer dans l’équipe de Wenger avec plus d’une centaine de matchs, alliant le très bon, le bon et le moins bon. Auteur d’un formidable début de saison 2010 où il enchaîne les bonnes performances et les buts, il se blesse en janvier et ne parvient à revenir à son niveau d’antan, ce qui entraînera également la dégringolade d’Arsenal. Mais malgré de bonnes performances, Nasri n’a pas toujours porté chance aux Gunners.

86 matchs : 18 buts et 7 passes décisives

Les statisticiens d’Opta nous apprennent qu’a chaque fois que Samir Nasri a participé aux rencontres de Premier League en tant que titulaire avec Arsenal, les victoires ne sont que de 49%. Et en son absence, les Gunners ont un pourcentage de 62% de victoires. En 86 matches de championnat, Nasri affiche ainsi un bilan 18 buts et 7 passes décisives, la dernière remontant à octobre 2010 sur la pelouse Etihad Stadium… stade de Manchester City !

Un gros challenge attend donc Samir Nasri à Manchester City qui devra tout faire pour s’imposer dans cette équipe pour le moins très complète. A moins d’un an de l’Euro, c’est un défi que devra relever l’ancien marseillais.