Accès direct au contenu

Y’a que les cons…

Platini le double discours

le10sport

L'affaire de la main de Thierry Henry a relancé le débat sur l'arbitrage et immanquablement l'utilisation de la vidéo. Michel Platini, le président de l'UEFA, en est le plus farouche opposant. Pourtant, à l'époque où il était sélectionneur des Bleus, le discours était bien différent.

« A un certain moment, il y a des intérêts qui sont énormes, pendant les Coupes du monde, les Championnats d'Europe, et on a pas le droit de perdre sur une erreur d'arbitrage. Alors, je crois que la vidéo peut s'appliquer, pendant la Coupe du Monde. » Etonnant comme phrase dans la bouche de Michel Platini. Comme quoi, tout le monde peut changer d'avis.

La preuve en image :