Accès direct au contenu

Troisième choix

Newcastle Pardew prend Ben Arfa pour un jambon

le10sport

Hatem Ben Arfa a bien fait d'aller s'oxygéner à Paris en assistant à PSG-Lyon. Car son week-end du côté de Newcastle a été bien compliqué. Et tout ça grâce à son coach.On pensait Hatem Ben Arfa sur la bonne pente.Sur la voie d'un retour triomphant avec Newcastle et ce d'autant plus que Laurent Blanc, lors de son annonce de la liste de l'équipe de France pour affronter l'Albanie et la Roumanie, a cité son nom en évoquant les personnes dont il attendait avec impatience le retour. Mais Ben Arfa, qui a retrouvé la compétition peu à peu en championnat, a subi un net coup d'arrêt ce week-end. Alors qu'il figurait sur le banc de touche lors de la victoire de Newcastle à Wolverhampton, Ben Arfa n'a même pas fait son entrée en jeu ne serait-ce que pour une minute.Ben Arfa passe après... Lovenkrands Surprenant lorsque l'on sait que Newcastle, pendant quasiment toute la seconde période, menait de deux buts et aurait donc eu besoin d'un joueur de son profil pour garder le ballon. Surtout, Ben Arfa est apparemment passé, dans l'esprit de Pardew, après le Danois Peter Lovenkrands, remplaçant pas vraiment fabuleux des Magpies. Une décision que n’a pas manqué de relever la presse britannique, et Pardew, en tentant de se justifier, n’a pas vraiment été plus sympa avec Ben Arfa. « Ce n’est pas un mal de tête, mais un beau problème. Je n’ai pas utilisé Ben Arfa parce que je pensais qu’avec le rythme du jeu, et la façon dont nous défendions, il n’y aurait pas de bons ballons pour lui. » Avant d’ajouter au sujet de celui qui a pris sa place : « Peter a fait son entrée sur le terrain et a fait un travail remarquable. » Question, Ben Arfa n’était pas celui que Pardew annonçait comme la meilleure recrue de Newcastle cet été ? Parce que là, on a quand même un doute...