Accès direct au contenu

Et si Fabregas n’allait pas au

Mourinho reclame Fabregas a Florentino Perez

Cesc Fabregas semble tellement associé au Barça qu'on ne l'imagine pas quitter Arsenal pour aller ailleurs. Pourtant, José Mourinho ne veut que lui et l'a fait savoir à son président Florentino Perez.Comment José Mourinho et le Real Madrid peuvent-ils espérer combler le fossé qui les sépare du FC Barcelone l’été prochain ? José Mourinho a déjà sa petite idée sur la question. Selon l’entraîneur portugais du Real Madrid, son club a trois manques à combler. Mourinho veut garder Adebayor Le premier concerne le poste d’attaquant. Emmanuel Adebayor est seulement prêté par Manchester City et le problème du manque d’avant-centre (avec seulement Benzema et Higuain) qui a irrité José Mourinho l’hiver dernier pourrait être remis sur le tapis dès l’été prochain. Mais le Real est déjà sur le coup. A en croire Marca, Emmanuel Adebayor aurait convaincu et lever l’option d’achat de 17 millions pour l’attaquant togolais serait déjà étudié de près par le club merengue, qui aurait plus ou moins besoin du double s’il voulait acquérir son autre cible : Fernando Llorente, le buteur de l’Athletic Bilbao.Coentrao, autre priorité du Real Le second concerne le poste d’arrière gauche. José Mourinho aimerait combler le déficit à ce poste (Marcelo étant un peu trop offensif à son goût) en faisant venir une pointure. Fabio Coentrao, son compatriote et auteur de performances remarquées au Mondial 2010, fait figure de choix numéro 1. Le cas Gareth Bale était également évoqué, sauf que Tottenham a fixé un prix extravagant pour l’acquérir (100 M€). De plus, avec Marcelo (que Mourinho envisage de faire monter d’un cran l’an prochain), Mourinho a déjà un joueur de couloir plus milieu que latéral.Perez va se lâcher sur Fabregas Le troisième, enfin, concerne le poste de milieu axial. José Mourinho aimerait une pointure pour l’installer à côté de Xabi Alonso. Et à en croire les informations du site espagnol Don Balon, José Mourinho aurait une priorité absolue : l’Espagnol d’Arsenal Cesc Fabregas. Toujours selon le media espagnol, Mourinho aurait même demandé explicitement à Florentino Perez, son président au Real, de toute faire pour conclure le dossier. On imagine volontiers que débourser 50 millions d’euros ne fait pas peur au patron du Real Madrid. D’autant plus que, toujours selon Don Balon, Kaka est considéré comme une monnaie d’échange non négligeable, sans oublier les cas Lassana Diarra et Fernando Gago, dont les ventes quasi assurées devraient rapporter un joli pécule dans quelques mois.

A lire aussi: Forlan : ce coup-ci, l'OM pourrait se le payer