Accès direct au contenu

Coulisses

Milan AC-Guardiola : les détails troublants du rapprochement

Josep Guardiola

La Gazzetta dello Sport l’annonçait mardi : les dirigeants du Milan AC ont sondé l’entourage de Josep Guardiola ces dernières heures. Une rencontre a même eu lieu entre les deux parties. Photos à l’appui.

Des indices détaillés
Père, beau-frère de Pep Guardiola, était à Milan hier soir. Il a été vu dans un restaurant branché de la ville. Pour l’heure, celui-ci a rejeté toute rumeur concernant l’arrivée de Pep au Milan AC en prétextant qu’il était là pour affaire (il est agent de joueurs). Le problème, c’est que Manuel Estiarte était là aussi. Ce dernier est le bras droit de l’ancien entraîneur du FC Barcelone et doit sa présence à l’organisation d’un forum mondial sur le thème de la gestion et l’économie qui se tient ce mercredi. Estiarte a passé la nuit à l’hôtel Piazza San Babila, établissement où Zlatan Ibrahimovic et Robinho avaient été présentés à leur arrivée en Lombardie. Un signe ? Inquiet, Adriano Galliani a déjà dégonflé l’information. « Je ne connais pas le frère de Guardiola, a-t-il indiqué sur la Sky. Au moment des faits décrits, j’étais au déjeuner UEFA avec les représentants de Malaga ».


Une chronologie précise des faits
L’information d’un rapprochement entre Josep Guardiola et le Milan AC ne date pas d’hier et suit une chronologie très précise des faits. Depuis le 27 avril et le départ de Guardiola du Barça, les Rossoneri se sont positionnés sur le dossier. Le 11 octobre dernier, une première approche avait été décelée, avec la tenue d’un repas commun à New York, le fief de l’entraîneur catalan pour son année sabbatique. Deux jours plus tard, José Maria Orobitg, manager de Guardiola, avait signalé : « Ce n’est pas d’actualité, il se repose et profite de sa famille. A l’avenir, tout est possible. Il ne faut jamais dire jamais ». 

Des clichés qui ne trompent pas
Pour illustrer son propos, nos confrères de La Gazzetta dello Sport ont publié plusieurs photos dans son édition du jour. On peut notamment y voir le frère de Guardiola dans un restaurant de Milan avec un autre homme, de dos. Il s’agirait de Giovanni Branchini, un agent FIFA reconnu. Autres clichés, ceux de Manuel Estiarte, qui entre et qui sort de l’hôtel où il a passé la nuit dans la capitale lombarde (voir plus bas). Rien de concret mais peut-être le début d'un rapprochement imminent.