Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Pérez obligé de tout chambouler en cas d'échec de Zidane ?

Si jamais le Real Madrid venait à ne pas à se qualifier pour les demi-finales de Ligue des Champions ce mardi, face à Wolfsburg, Florentino Pérez pourrait être obligé d’organiser des élections anticipées.

« L’Opération remontada » est lancée. Après s’être incliné par deux buts d’écarts lors du quart de finale aller de Ligue des Champions contre Wolfsburg, le Real Madrid est obligé de tout donner ce mardi pour espérer se qualifier pour la suite de la compétition. Selon plusieurs médias espagnols, l’avenir de Zinedine Zidane dépendrait de cette qualification. Le Français, intronisé coach du club madrilène en janvier dernier, pourrait en effet déjà être limogé par Florentino Pérez.

Pérez obligé à organiser des élections anticipées ?

D’après les informations du Corriere dello Sport, une non-qualification du Real Madrid ce mardi soir, n’aurait pas comme seule conséquence un limogeage de Zinedine Zidane. Le quotidien transalpin explique en effet qu’un revers face à Wolfsburg pourrait mettre Florentino Pérez dans une situation délicate, ce qui l’obligerait à organiser des élections présidentielles anticipées. Le président madrilène est très conspué depuis quelques saisons et les supporters, comme plusieurs membres éminents du club, aimeraient le voir quitter son fauteuil, qu’il occupe depuis 2000, avec une petite pause entre 2006 et 2009. Le seul hic, c’est qu’avec les récentes modifications apportées par l’homme d’affaires espagnol, chaque candidat devra être socio du club depuis minimum 20 ans et avoir un patrimoine égal à 75% de celui des Merengue… autant dire qu’il est le seul à pouvoir se présenter à sa propre succession.

Articles liés