Accès direct au contenu

Vieil amour

PSG : Le coup de cur qui pourrait faire trancher Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Le torchon continuerait peu à peu de brûler entre Cristiano Ronaldo et le Real Madrid. La presse espagnole annonce que l’attaquant portugais se rapprocherait d’un départ dans les mois qui viennent. Une aubaine pour le PSG, mais pas seulement…

Comme nous vous le révélons cette semaine dans les colonnes du 10 Sport, les discussions continuent entre le PSG et le Real Madrid pour Cristiano Ronaldo. Un dossier qui ne cesse de prendre de l’ampleur du côté du Parc des Princes, puisque la situation de l’international portugais peine à être clarifiée au sein de la capitale espagnole.

La presse espagnole s’en mêle

Dans son édition du jour, le quotidien AS n’hésite pas à mettre le paquet sur CR7 et se montre relativement explicite sur sa une : « Cristiano, plus proche de l’adieu que de la prolongation ». A première vue, cette tendance semble clairement faire les affaires du PSG puisque les moyens financiers du club francilien surclassent l’ensemble des écuries européennes. Et pourtant, c’est bien l’ancien amour britannique du Ballon d’or qui pourrait revenir au galop afin de relancer sa carrière.

Sir Alex dans le coup ?

Selon AS, Manchester United serait également sur les rangs afin de ramener l’enfant prodigue en Premier League l’été prochain. Alors qu’il n’a jamais caché son souhait de retourner un jour en Angleterre, Cristiano Ronaldo pourrait retrouver son grand mentor Sir Alex Ferguson, celui qui lui a tout appris (ou presque) durant ces six ans de collaborations à Old Trafford (2003-2009). Des années de bonheur, pendant lesquelles Ronaldo avait notamment soulevé son unique Ballon d’or en 2008. Depuis, les choses ont bien changé…

Petit Cristiano a grandi

D’un point de vue tactique, déjà, l’attaquant lusitanien n’est plus le même homme. Il était le digne successeur de David Beckham chez les Red Devils au poste d’ailier droit, un placement qui ne lui permettait pas de connaître un ratio de buts aussi important qu’au Real. Les chiffres sont éloquents : il n’inscrivait « que » 14 buts en moyenne par saison en championnat à United, contre 37,3 en Espagne. L’aspect salariale devra forcément être pris en compte, et la problématique s’impose pour les dirigeants mancuniens : peuvent t-ils supporters le 13M€ annuels que touche CR7 au Real ? Rien n’est moins sûr, d’autant que Wayne Rooney leur coûte déjà la bien assez à l’heure actuelle (13,8 M€ par an). Le PSG conserve donc toutes ses chances, mais Leonardo devra rester sur ses gardes puisque le vieil amour de Ronaldo semble frapper de nouveau à sa porte.

Par Guillaume de Saint Sauveur