Accès direct au contenu

Série de loupés

OL : un enfer attend Lloris à Tottenham ?

Hugo Lloris

Si Hugo Lloris rejoint Tottenham, il ne sera pas le premier joueur français à tenter l’aventure anglaise. De Fabien Barthez à Bernard Lama en passant par Charles Itandje, ceux qui ont tenté de conquérir la Premier League se sont souvent cassé les gants.

Fabien Barthez : De Fabulous Fab au banc mancunien
L’international français ne le sait pas encore mais il est à l’apogée de sa carrière en 2000 quand il tente l’aventure de la Premier League à Manchester United. Un challenge de taille pour celui qui ne parle pas un mot d’anglais et qui doit surtout succéder à l’indécrochable Peter Schmeichel, figure légendaire du club . Après deux saisons excellentes où il remporte un titre en 2001, cela va se compliquer pour lui. Il commet quelques bourdes mémorables, dont une face à Arsenal qui lui coûtent sa place de titulaire. Il s’en ira en 2004 avec un titre supplémentaire en poche mais avec un bilan mitigé.

Bernard Lama : Une saison et puis s’en va
Un autre grand gardien, international français, avait tenté sa chance auparavant. Bernard Lama s’était rendu du côté de West Ham en 1997 après une épopée parisienne de cinq saisons. Chez les Hammers, son entraîneur ne lui fait pas confiance et le place titulaire … du banc. Il réussit finalement à gagner sa place dans le onze pendant 12 matchs mais sans jamais convaincre. Le Guyanais n’a pas du garder un grand souvenir de West Ham.

Lionel Pérez : L’inconnu qui a roulé sa bosse
Bien moins connu que ses deux compères, Lionel Pérez a lui aussi connu la Premier League. Arrivé de Laval en 1996, il débarque à Sunderland où, il débute comme remplaçant, puis gagne ses galons de titulaire. Surprenant transfert vers Newcastle en 1998, il sera le troisième gardien et n’apparaîtra jamais sur les terrains de Premier League. Acheté par Cambridge en 2000, il va y jouer 78 matchs comme gardien titulaire en toute discrétion dans l’antichambre de la Premier League.

Pegguy Arphexad : L’incroyable stoppeur de penalties
Passé par Brest, Lille puis Lens, il prend la direction de Leicester où il va disputer 21 matchs et remporter la League cup en 2000. Il ira ensuiteà Liverpool pour deux matchs joués. Puis, c’est la descente. Stockport County, Coventry et Notts County en troisième division anglaise. Pas un gardien extraordinaire pour ses parades, il se fait connaître pour ses arrêts décisifs de penalties dont Gilles Grimandi a été la victime avec Arsenal .

Charles Itandje : la grosse bourde
Passé par le Red Star, puis repéré par Lens où il restera six saisons, celui que l’on reconnaît pour ses danses étranges lors des penalties de ses adversaires part en Angleterre. Arrivé à Liverpool, le Franco-camerounais va enchaîner les bourdes à tel point qu’on le surnomme Calamitandje dans les médias anglais. La doublure de José Manuel Reina, devenu ensuite troisième gardien du club, va perdre toute raison d’exister chez les Reds après avoir créé la polémique lors de la cérémonie d’anniversaire de la tragédie de Hillsborough. De retour en 2010, il apprend sa nomination en tant que 5e gardien. Puis repart en Grèce. Pas très glorieux.

Voilà Monsieur Lloris la tâche qui vous attend si les Hotspurs vous embauchent. Bon courage !