Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Pierre Ménès dézingue de nouveau le fair-play financier

Pierre Ménès

Valorisé par certains et critiqué par d’autres, le fair-play financier est pour l’instant loin de faire l’unanimité. Et Pierre Ménès a lui un avis bien tranché sur le sujet.

Censé rétablir l’équilibre ainsi qu’un minimum d’équité entre les différentes formations européennes, le principe du fair-play financier mis en place par Michel Platini et l'UEFA fait grincer les dents de certaines personnes. Toujours présent quand il s’agit de donner une opinion claire sur le monde du football, Pierre Ménès a sévèrement taclé le concept tout en expliquant pourquoi selon lui le PSG, concerné dans ce domaine, ne porte pas plainte.

« LE FAIR-PLAY FINANCIER EST UNE CONNERIE MONUMENTALE »

Dans un entretien accordé à PSG Mag, le consultant Canal+ n’y va pas avec le dos de la cuillère pour dire ce qu’il pense de cette mesure : « Le fair-play financier est une connerie monumentale ! Tu as l’argent pour acheter douze Porsche on te dit non, mais pourquoi non ? Et à côté, tu as Mr Real qui dit: « Je veux douze Porsche, mais j’en paie que deux et je fais crédit du reste ». Selon Ménès, ce principe favorise des clubs comme le Real Madrid et pénalise d’autres formations aux projets ambitieux dont Manchester City et le PSG.

« LE QATAR NE VEUT PAS FAIRE DE VAGUE »

Le journaliste a d’ailleurs expliqué selon lui la raison pour laquelle Nasser Al-Khelaïfi et les dirigeants du club de la capitale ont décidé de se plier à ces décisions sans trop protester : « Le fair-play financier c’est juste une façon de dire non aux Arabes du PSG et à leurs pétrodollars. Pourquoi le PSG ne porte pas plainte ? Parce que le Qatar ne veut pas faire de vague. Ils sont venus là pour leur image, ils négocient en délicatesse. » Seul le président parisien pourra confirmer si cette raison est bien la bonne.

Articles liés