Mercato - PSG : Emery analyse l'arrivée de Christophe Galtier au PSG
Passionné de football depuis le plus jeune âge, devenir journaliste sportif est rapidement devenu une évidence pour Hugo. Il se découvrira plus tard un amour pour la NBA, avant d’explorer d’autres horizons comme ceux de la Formule 1 et de la NFL.

Aujourd’hui à Villarreal, Unai Emery a entraîné le PSG pendant deux ans, de 2016 à 2018. Désormais de retour en Espagne, il s’est exprimé sur la nomination de Christophe Galtier il y a maintenant quelques mois et a également révélé la prédiction qu’il avait faite auprès de Nasser Al-Khelaïfi avant de quitter le club.

Le PSG s’est imposé mardi soir face à la Juventus (2-1), pour ses débuts en Ligue des champions cette saison. Une victoire qui a forcément dû soulager Christophe Galtier, dans le contexte actuel et dans une compétition qui suscite beaucoup d’attentes à Paris. Si certains ont pu avoir des doutes au moment de sa nomination au début du mois de juillet dernier, ce n’est pas le cas d’Unai Emery.

« C’est logique aujourd’hui qu’il entraîne le Paris Saint-Germain »

L’ancien entraîneur du PSG de 2016 à 2018 a donné son avis sur l’arrivée de Christophe Galtier au Paris Saint-Germain. « Je le connais depuis le PSG, car il entraînait Saint-Etienne à l’époque. J’entendais déjà parler de lui, c’était une équipe très compétitive. On sentait vraiment la patte du coach, son équipe avait de la personnalité. Après ça, il a fait encore mieux, champions de Ligue 1 avec Lille, il a eu la reconnaissance de ses pairs en France et c’est logique aujourd’hui qu’il entraîne le Paris Saint-Germain », a-t-il confié à beIN Sports.

« Le PSG gagnera un jour la Ligue des champions »

L’actuel technicien de Villarreal est d'ailleurs persuadé que le PSG finira par remporter la Ligue des champions, comme il l'a confié à Nasser Al-Khelaïfi au moment de son départ : « Comme je l’entends en ce moment, et comme je l’ai entendu auparavant, le PSG gagnera un jour la Ligue des champions. Cela dépendra des circonstances, du chemin que l’entraîneur prendra. En tout cas, quand j’ai dit au revoir à Nasser, je lui ai dit que le PSG, tôt ou tard, gagnerait cette Ligue des champions. »

Articles liés