Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Chelsea

Mercato - Chelsea : Comment Diego Costa a failli ne jamais jouer pour José Mourinho à Chelsea…

Diego Costa, Chelsea

Alors que Diego Costa fait aujourd’hui le bonheur de Chelsea, l’attaquant brésilo-espagnol a pourtant bien failli connaître un tout autre destin…

C’est l’une des grandes satisfactions de cette saison 2014/2015 de Premier League. Recruté l’été dernier par Chelsea en provenance de l’Atlético Madrid pour près de 38M€, Diego Costa porte les Blues cette saison en championnat, avec déjà 17 buts inscrits en 21 matches. Également buteur lors de la finale de Capital One Cup remportée contre Tottenham (2-0), l’attaquant international espagnol est comme un poisson dans l’eau dans le système de José Mourinho. Un entraîneur pour lequel il a bien failli ne pas jouer pourtant…

QUAND DIEGO COSTA ÉTAIT À DEUX DOIGTS DE SIGNER À LIVERPOOL…

En effet, dans des propos accordés au Mirror, Diego Costa a confié avoir été proche de signer à Liverpool à l’été 2013, soit un an avant son départ à Chelsea. Les Reds avaient même activé la clause libératoire du joueur, estimée à 29M€ à l’époque. « J’étais proche de quitter l’Atlético Madrid. Liverpool est une grande équipe, mais après m’être battu si fort et avoir surmonté autant de difficultés pour gagner ma place à l’Atlético, comment aurais-je pu partir ? J’ai pensé que c’était très important de continuer de grandir avec l’Atlético et de jouer là-bas beaucoup d’années », a-t-il confié.

« JE NE VAIS PAS CHANGER MA FAÇON DE JOUER »

Dans le viseur de nombreux observateurs pour son style de jeu agressif, Diego Costa avait tenu à mettre les choses au clair récemment. « Je ne vais pas changer ma façon de jouer. Je sais bien que je dois faire un peu plus attention parce que ce n’est pas pareil quand je fais quelque chose ou quand quelqu’un d’autre le fait. Ce que je fais est beaucoup plus commenté que n’importe quel autre joueur et je dois faire attention. Mais je ne vais jamais changer ma façon de jouer, c’est ce qui m’a permis d’être ici, c’est ma façon d’être », avait-il déclaré.

Articles liés