Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : L’agent de Daniel Alves met de nouveau la pression sur le Barça !

Alors que la situation de Daniel Alves n’est pas des plus agréables pour le FC Barcelone, l’agent du joueur brésilien s’est exprimé à ce sujet ce mardi.

Il a tout connu au FC Barcelone. Les glorieux et nombreux succès de l’époque Pep Guardiola (2008-2012), puis les atermoiements de ces trois dernières saisons, avec quelques grosses déceptions en Ligue des Champions et le retour en grâce du Real Madrid. Âgé de 31 ans désormais, Daniel Alves est un cadre indiscutable du Barça, mais il pourrait bien y vivre ces derniers mois actuellement, lui qui arrive en fin de contrat en juin prochain et qui n’a toujours pas prolongé.

« S’IL DOIT PARTIR, IL LE FERA »

Interrogé par Goal, son agent Dinorah Santa Ana a fait le point sur sa situation, réaffirmant que la tendance était pour l’instant plus favorable à un départ, même si l’arrière droit est très attaché au Barça et aimerait rester. « Dani peut encore signer une prolongation, mais s'il doit partir, il le fera. Il y a des intérêts de la part d'autres clubs et il est en train d'étudier ses options. Nous aimerions rester au Barça, mais nous verrons bien. Dani est un grand professionnel et il donnera tout jusqu'au 30 juin prochain. Il restera jusqu'à cette date. Après ? Nous verrons », a-t-elle déclaré.

ALVES : « L’INTERDICTION DE RECRUTEMENT ? PAS MON PROBLÈME »

Pour rappel, récemment interrogé sur l’interdiction de recrutement qui frappe le Barça et qui inquiète ses dirigeants, notamment à son poste, Daniel Alves n’avait pas paru spécialement ému… « Ce n’est pas mon problème, c’est le problème du Barça. Ce n’est pas ma préoccupation, je vais faire du mieux possible. (…) Libre pour négocier ? Non, je ne suis pas libre. Il me reste six mois de contrat avec le Barça, qui pour le moment ne m’a pas proposé de prolongation. C’est tout ce qu’il y a. Cela ne m’enchante pas de négocier un départ du Barça. Je veux terminer avec dignité ce que j’ai commencé et ensuite nous verrons », avait-il confié.

Articles liés