Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Manchester City

Mercato - Barcelone : L’agent de Yaya Touré en remet une couche sur Manchester City !

Yaya Touré

Quelques heures après son coup de gueule, l'agent de Yaya Touré a de nouveau fait des siennes. Il a renouvelé ses accusations à l'encontre des dirigeants de Manchester City, tout en confirmant la possibilité d'un départ cet été.

Yaya Touré se dirige-t-il vers un point de non-retour avec Manchester City ? Malgré un titre champion d'Angleterre acquis il y a quelques jours, l'Ivoirien ne serait pas heureux chez les Citizens. Son agent Dimitry Seluk avait mardi matin remis en cause la direction mancunienne en affirmant que celle-ci n'avait pas montré le respect de Touré méritait. Un tweet et une photographie d'un gâteau à l'attention de l'ex-Barcelonais sont depuis ressortis sur Twitter. Pas de quoi calmer son entourage.

Manchester City - Yaya Touré : «Pour certaines personnes, les Africains sont des animaux…»

« UN MESSAGE SUR TWITTER ? C'EST UNE BLAGUE »Invité à répondre et à s'expliquer sur cette situation par la , Dimitry Seluk en a remis une couche. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas été tendre avec Manchester City. « Il a eu un gâteau mais quand c’était l’anniversaire de Roberto Carlos, le président de l’Anzhi lui a offert une Bugatti. Je n’attends pas que City donne une Bugatti à Yaya. Nous avons seulement demandé qu’ils lui serrent la main et lui disent félicitations. C’est le minimum qu’ils puissent faire quand c’est son anniversaire et que toute l’équipe est ensemble (…) J’ai entendu un journal écrire que City l’a félicité sur Twitter mais c’est une blague. Cela aurait été mieux qu’ils ne postent rien sur Twitter s’ils n’avaient rien à lui dire en face. S’ils ne lui montrent pas de respect, alors c’est simple : Yaya partira. »

« UN CLUB QUE JE RESPECTE BEAUCOUP, QUI M’A BEAUCOUP APPRIS »
Interrogé il y a quelques semaines sur son passage au Barça, club qu'il pourrait retrouver, Yaya Touré avait assuré qu'il en gardait un bon souvenir... bien qu'il n'était pas libre. « Ici j’ai un rôle libre : je peux aller où je veux et faire ce que je veux. Je peux rejoindre l’attaque ou décrocher en défense. Alors qu'à Barcelone j’étais limité et ne pouvais pas quitter le milieu de terrain (...) C'est un club pour qui j’ai beaucoup de respect, un club où j'ai tout gagné, un club qui m’a beaucoup appris et un club où je me suis fait de nombreux amis, de bons professionnels qui m’ont beaucoup appris. » Affaire à suivre...

Articles liés