Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Les précisions de Trémoulinas sur le dossier stéphanois

Benoit Trémoulinas, FC Séville

Prêté pendant six mois à l’ASSE la saison passée, Benoit Trémoulinas était la priorité des dirigeants des Verts durant le mercato. Finalement, il a quitté le Dynamo Kiev pour rejoindre le FC Séville… L’ancien Bordelais fait le point sur ce dossier.

Au même titre que Kurt Zouma (Chelsea) et Josuha Guilavogui (Atlético Madrid), Benoit Trémoulinas était venu renforcer les rangs de l’ASSE sous forme de prêt en janvier 2014. Une arrivée largement profitable aux Verts, puisque l’ancien latéral gauche de Bordeaux avait été l’un des grands artisans de la qualification de l’ASSE en Europa League. Interrogé dans les colonnes de L’Equipe ce samedi, il revient sur son retour avorté à Geoffroy-Guichard durant le mercato

« UN PROJET INTÉRESSANT, MAIS… »

« Pourquoi les négociations avec l’ASSE n’ont pas abouti ? Ça reste entre moi, mon agent et le président. Initialement, c'était un projet intéressant. On a commencé à en parler en juin mais cela ne s'est pas fait, voilà », explique Benoit Trémoulinas, avant d’expliquer les raisons de son départ au FC Séville : « Quand Alberto Moreno a signé à Liverpool, le Séville FC a appelé mon agent pour savoir si ça m'intéressait. J'étais vraiment emballé. Séville, c'est un dub prestigieux, qui joue de grands matches toute la saison. Il fallait trouver un accord avec le président de Kiev, chose qui a été faite. D'ailleurs, je l'en remercie ».

« À SÉVILLE POUR CONTINUER À PROGRESSER »

Benoit Trémoulinas précise qu’il aurait également pu rester à Kiev : « Oui, il y avait un nouveau coach. J'étais titulaire pour les deux premiers matches de Championnat. Ça se passait plutôt bien. À Kiev, la vie suit son cours. Il y a des problèmes à Donetsk mais à Kiev, il n'y a aucun souci. Mais une proposition comme Séville, c'était impossible à refuser. C'est le club qui a remporté la Ligue Europa la saison passée, il y a de super joueurs, un grand coach. Il fallait que j'aille à Séville pour continuer à progresser », explique l’ancien joueur de l’ASSE.

Articles liés