Accès direct au contenu

Ploum, ploum

LOSC : Kalou, la mauvaise pioche ?

Salomon Kalou

Lancée par BeIn Sport il y a deux jours, la rumeur envoyant Salomon Kalou à Lille a gonflé depuis sans être officialisée. Bon footballeur, l’Ivoirien est-il seulement celui qu’il faut au LOSC ? Pas sûr.

Salaire de diva ?
L’été dernier, l’OM avait réussi un joli coup en recrutant Morgan Amalfitano gratuitement. Le Lorientais et son entourage, conscients de ne rien coûter au club phocéen, en avaient profité pour négocier et obtenir un salaire conséquent. Salomon Kalou tenterait de refaire le même coup puisque, selon les indications du Parisien, il exige un salaire annuel de 2 millions d’euros ! Somme qui ne cadre pas, a priori, avec la surface financière du LOSC.

Dans les pattes de Payet
Autant l’arrivée programmée de Marvin Martin semble une excellente pour équilibrer le cœur du jeu lillois, autant celle de Kalou peut troubler. Evidemment, les Dogues veulent doubler les postes afin d’être compétitifs sur tous les tableaux. Mais Kalou viendrait concurrencer à gache Dimitri Payet, qui a mis du temps à trouver sa place dans le collectif de Rudi Garcia. Florent Balmont, très bon dans un rôle d’« ailier droit » quand Garcia a aligné un 4-2-3-1, pourrait de plus rebasculer en milieu défensif pur (si Kalou joue à droite) et casser la formule gagnante. 

Une fraîcheur en trompe l’œil
Il faut reconnaître trois avantages à Kalou : son talent, son côté discret et sa fraîcheur. A 26 ans, le grand ami de Didier Drogba a disposé d’un temps de jeu fluctuant ces derniers à Chelsea et arrivera en pleine forme dans le Nord. En 254 matchs avec les Blues, le frère de Bonaventure en a ainsi démarré 107 sur le banc ! L’antécédent Joe Cole nous a démontré qu’un cireur de banc en Angleterre pouvait être un cador en France… un temps. Excellent pendant une demi-saison, le milieu de Liverpool a ensuite plongé physiquement.