Accès direct au contenu

Foot - Mercato

EXCLU Mercato - El Jadeyaoui : « Des contacts en Ligue 1, Serie A et Angleterre »

Meilleur passeur de Ligue 2, Alharbi El Jadeyaoui, le milieu offensif d’Angers, s’est confié au 10 Sport. Le néo-international marocain, 26 ans, qui figure notamment sur les tablettes de Montpellier, Nice et Bordeaux, mais aussi sur celles de certains clubs italiens et anglais, souhaite évoluer à l’échelon supérieur la saison prochaine.

Vous venez de fêter votre première sélection avec le Maroc…

C’est une fierté d’avoir été appelé et d’être rentré en jeu dimanche contre la Tanzanie. J’ai fêté ma première sélection et en plus on a gagné (2-1), c’était parfait. Intégrer la sélection était un objectif. C’est dans la continuité de la saison que je viens de faire avec Angers.

Il s'agit de votre meilleure saison ?

Oui, c’est certainement l’une de mes meilleures saisons. Déjà collectivement on a fini 5e en jouant toute la saison dans le haut de tableau. On a été réguliers. Après personnellement, j’ai fait une saison pleine. J’ai été la plupart du temps titulaire, je finis meilleur passeur du championnat… Je pense avoir passé un cap.

Où jouerez-vous la saison prochaine ?

L’objectif collectif était de monter en Ligue 1. On n’y est pas arrivés avec Angers. Maintenant, j’ai discuté avec mes dirigeants et ils ne sont pas contre l’idée de me voir partir. On est sur la même longueur d’onde, ils n’ont pas envie de m’empêcher de progresser. Angers ne me bloquera pas s’il s’y retrouve.

D’après nos informations vous êtes courtisé en France, mais aussi à l’étranger...

Oui, il y a des contacts avec des clubs de Ligue 1, de Série A et aussi en Angleterre. On attend que le mercato démarre réellement, que les effectifs bougent un peu. Je ne ferme aucune porte. Je suis à l’écoute de toutes les offres. Mais c’est vrai que la Ligue 1 est un objectif pour moi depuis toujours. Ce serait une bonne première étape. On va attendre de voir comment ça va se passer dans les quinze prochains jours.

Propos recueillis par Kevin Laborde