Accès direct au contenu

Bijou futuriste

Malaga : le bolide coûteux qui achève Toulalan

La situation à Malaga, repris l’été dernier par un propriétaire qatari, empire de semaine en semaine. Non payés, les joueurs montent au créneau pendant que le fils du patron sort son bijou motorisé du garage.

La situation devient catastrophique à Malaga. Fernando Hierro démissionnaire, ne supporte plus que les joueurs ne soient plus payés depuis… février ! Jérémy Toulalan et plusieurs cadres du vestiaire auraient, selon L’Equipe, menacé de quitter le club. Les sous, ce n’est pourtant pas ce qui manque là-bas quand on sait que le club andalou a des moyens illimités depuis l’arrivée de l’actionnaire majoritaire, le cheikh Abdallah ben Nasser al-Thani, membre de la famille royale du Qatar.

Pagani Zonda
Ce même Abdallah semble même prendre un malin plaisir à narguer les joueurs en garant plusieurs voitures de sport sur le parking privé du stade de la Rosaleda ! Notamment des Bentley. Pire, selon le site terra.es, son propre fils vient régulièrement parader dans les parages au volant de sa Pagani Zonda. Un petit bijou mécanique estimé à plus d’un million d’euros et qui peut aller jusqu’à 400km/h !