L’antithèse d’Hollande
Sarkozy, à la rescousse des joueurs de Ligue 1 ?

La course à l'Elysée est lancée. Nicolas Sarkozy n'a pas tardé à réagir à la proposition de son principal concurrent, François Hollande, de taxer les hauts revenus à hauteur de 75%. Sa réponse est cinglante, et va dans le sens des footballeurs.

La proposition de François Hollande, candidat socialiste à l’élection présidentielle, de taxer les hauts revenus (ceux qui gagnent plus d’un million d’euros par an, ndlr) à hauteur de 75% n’a pas fini de faire parler d’elle. Dans le monde du foot, Frédéric Thiriez (président de la LFP), Didier Deschamps (entraîneur de l’OM), Louis Nicollin (président de Montpellier), Christophe Jallet (latéral droit du PSG) ou encore Michel Seydoux (président du LOSC) sont déjà montés au créneau cette semaine pour la critiquer. « Ce serait la mort du football français ! », a notamment déploré Frédéric Thiriez, alors que la mesure pourrait toucher entre 120 et 150 footballeurs de Ligue 1, soit le quart des effectifs.

Sarkozy : « C’est une tartufferie ! »
Mais les acteurs du monde du foot ne sont pas les seuls à condamner la proposition de François Hollande. Son principal concurrent, le président-candidat Nicolas Sarkozy, grand supporter du PSG, dont 18 joueurs de l'effectif pourraient être concernés par la mesure, l’a également vivement taclé hier lors d’un meeting à Bordeaux. « Quand on propose un taux d'imposition à 75% pour faire payer les riches et que l'on explique le lendemain que cela n'a pas vocation à rapporter un seul euro au budget de l'Etat, je dis que c'est du cynisme, c'est une tartufferie, a commenté le candidat UMP. Ceux qui disent cela sont des tartuffes ! » Le débat est lancé...