Accès direct au contenu

Désavantage

OM : pour Deschamps, Hollande avantage le PSG

Didier Deschamps

La proposition de François Hollande sur la taxation des très riches ne fait pas seulement grincer des dents au PSG. Du côté de l’OM, on est également loin d’être fan.

La campagne présidentielle s’est invitée dans l’actualité footballistique dernièrement, et plus particulièrement François Hollande. Sa mesure visant à imposer à 75% les personnes qui gagneraient plus d’un million d’euros par an fait grincer des dents. On se souvient de Christophe Jallet qui, hier, était monté au créneau sur le sujet. Ce matin, dans l’Equipe, c’est Frédéric Thiriez, le président de la LFP, qui s’est exprimé. «Si cette proposition aboutit, le Championnat de France serait évidemment relégué en Deuxième Division européenne. Ce projet, ce serait la mort du football français. Passer de 45 à 75% serait sans précédent en Europe, et nos meilleurs joueurs, qui sont sur un marché mondial, partiraient. Un footballeur ne peut pas se domicilier en Suisse, comme le font les tennismen.»

Deschamps voit un avantage pour le PSG
Et la contestation fait l’unanimité. Aujourd’hui, en conférence de presse, c’est Didier Deschamps qui s’est exprimé sur le sujet. Avec, pour lui aussi, beaucoup de craintes, et surtout la certitude qie cette mesure, si elle était adoptée, ferait les affaires d'un club: le PSG. « C'est une proposition, ce n'est pas une loi qui est adoptée même si ça pourrait l'être. Les joueurs de L1 seront amenés à partir et ce sera encore plus difficile d'en faire venir de l'étranger. Tout le Championnat sera touché, sauf un club... Ça concernera surtout les joueurs, moins les entraîneurs. »

Avec Gilles Bertuzzi, à Marseille