Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/Liverpool : Les notes des Parisiens !

Vous avez manqué la rencontre entre le PSG et Liverpool (2-1) ce mercredi en Ligue des Champions ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Parisiens !

Gianluigi Buffon (5,5) : Le portier italien n’a quasiment rien eu à faire et est impuissant sur le penalty très bien tiré par James Milner. Serein dans ses prises de mal, Buffon devait s’attendre à être plus mis à contribution. Tant mieux pour le PSG.

Thilo Kehrer (6,5) : Placé dans le couloir droit de la défense pour remplacer Thomas Meunier, absent pour raison personnelle, l’Allemand s’est montré très solide défensivement, notamment dans le domaine aérien. Malgré tout, son apport offensif aura été assez limité.

Thiago Silva (8,5) : Monstrueux. D’emblée le capitaine du PSG s’est montré très impliqué en étalant sa hargne. La suite n’est que maitrise. Impérial dans les airs, le Brésilien n’a perdu quasiment aucun duel et a affiché sa sérénité dans la relance. Bref un énorme match de Thiago Silva qui prouve qu’il est bien le patron de cette défense et se rattrape de son erreur contre Naples.

Marquinhos (7,5) : Positionné dans un rôle hybride, le Brésilien a été bon partout. Défenseur central sur les phases offensives et milieu de terrain quand le PSG n’avait pas le ballon, Marquinhos était au four et au moulin. Impérial défensivement, balle aux pieds, il a été plus discret tout en se montrant très propre. Ses communions avec Thiago Silva étaient significatives de la motivation des joueurs.

Presnel Kimpembe (4) : L’international français n’a pas rassuré. Sous le feu des critiques depuis quelques semaines, Kimpembe a été très en difficulté durant la première période. Pas rassurant du tout, il a montré beaucoup d’hésitations dans les relances et a mis plusieurs fois en danger le PSG. Après l’heure de jeu, il s’est repris en imposant son physique. Mais sa prestation est globalement décevante.

Juan Bernat (6,5) : Vivement critiqué depuis son arrivée, l’Espagnol a été très bon à l’image de son match à Naples. Buteur, Bernat a été impérial dans son couloir gauche en se montrant très disponible offensivement et solide défensivement face à un client nommé Mohamed Salah qu'il a très bien muselé. De bon augure pour la suite de la saison.

Marco Verratti (7,5) : La prestation du Petit Hibou confirme qu’il est indispensable au PSG. Le milieu de terrain était l’homme de la première relance. Très juste dans ses choix balle aux pieds et dans l’orientation du jeu, Verratti n’a pas compté ses efforts à la récupération. Excellent, il aurait toutefois pu être expulsé sur un tacle très limite sur Joe Gomez qui ne lui a finalement valu qu’un jaune.

Angel Di Maria (4,5) : Comme au match aller, l’Argentin a été aligné aux côtés de la MCN. Mais après un début de match intéressant comme en témoigne sa belle frappe lointaine sur laquelle Alisson s’est envolé (6e), Di Maria a été beaucoup plus discret dans le jeu. Mais surtout, il concède le penalty en toute fin de première période qui relance Liverpool. Remplacé par Daniel Alves (65e).

Kylian Mbappe (5,5) : Discret dans le jeu, le Français qui faisait son retour après sa blessure à l’épaule, s’est toutefois retrouvé sur toutes les actions chaudes du PSG. Il tente d’abord de trouver Edinson Cavani avant que son centre repoussé par la défense des Reds n’arrive sur Juan Bernat. Il est également à l’origine du but de Neymar et obtient une dernière occasion en contre avant de céder sa place Adrien Rabiot (85e), entré sous les sifflets du Parc des Princes.

Edinson Cavani (5) : De retour dans le onze de départ du PSG en Ligue des Champions, Edinson Cavani n’a pas été très bien servi. Toujours généreux dans ses efforts, le Matador a d’abord été trop court sur une passe de Kylian Mbappé face à Alisson avant de voir son second face-à-face repoussé par le portier brésilien, mais Neymar avait suivi. Remplacé par Éric Maxim Choupo-Moting (65e).

Neymar (6,5) : Alors que sa présence a longtemps été incertaine, le numéro 10 du PSG était là et bien là. Son attitude, en haranguant les supporters, a démontré son ultra motivation. Et cela s’est ressenti sur sa prestation. Toujours très disponible, le Brésilien a surtout eu une dépense d’énergie importante et son pressing a contribué à la solidité parisienne. Son but en première période vient ponctuer sa prestation.m.

Articles liés