Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Clash : Neymar, Henrique… Véronique Rabiot sort du silence et dézingue à tout-va !

Discrète dans les médias, Véronique Rabiot a accordé une longue interview dans les colonnes de L'Équipe dans laquelle il n'élude aucun sujet. Morceaux choisis.

Muette depuis l'annonce de la mise à pied de son fils, Véronique Rabiot a décidé de sortir du silence dans les colonnes de L'Équipe. Dans un premier temps, elle critique le fait que le PSG ait sanctionné son fils suite à sa sortie en boite de nuit : « Mais le PSG veut s’occuper aussi de la vie privée d’Adrien, alors qu’il n’en veut plus ! Il veut qu’il se mette en pyjama à neuf heures, avant le match, devant sa télé, pour aller au lit à onze heures ! Ces gens-là ne connaissent pas le rythme de vie des joueurs ? » Mais ce n'est pas tout, puisque la mère d'Adrien Rabiot estime également qu'il y a une injustice dans le traitement de son fils par rapport à Neymar : « Il y a deux poids, deux mesures. Il y a des joueurs qui se loupent pour six minutes à cause de la sieste, et d’autres qui sont blessés, mais qui peuvent aller faire la fête à l’autre bout du monde, au Carnaval de Rio… »

Véronique Rabiot égratigne le PSG !

Excédée par la situation, Véronique Rabiot sait qu'il est impossible de faire machine-arrière. Son fils quittera le PSG, mais les négociations semblent au point mort avec les autres clubs. « Dans tous les cas, Adrien sera libre en juin. Tout le monde dit qu’on a déjà signé avec un club. Mais on n’a signé nulle part ! On n’a vraiment pas eu l’occasion de s’en préoccuper », assure-t-elle avant de dézinguer la gestion sportive d'Antero Henrique lui reprochant de ne pas avoir recruter de numéro 6 : « Il a déjà dit qu’il voulait recruter un numéro 6. Il ne l’a jamais fait. Et il a dit d’autres choses. (Elle souffle profondément.) Quand Henrique débarque, jeudi dernier, dans le vestiaire du Camp des Loges en disant à Adrien qu’il manque de respect à l’équipe… Moi, j’ai une autre vision. Laquelle ? Que c’est lui qui a manqué de respect à l’équipe. Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas fait ce qu’il avait dit ni le recrutement nécessaire. Il n’a pas fait ce qu’il avait dit non plus pour qu’Adrien puisse jouer à son poste. »

Articles liés