Accès direct au contenu

Foot - PSG

Fair-play financier : Le PSG prêt à contre-attaquer ?

Alors qu’elle devait intervenir le 5 mai dernier, l’annonce de l’UEFA concernant les sanctions du fair-play financier n’est toujours pas tombée. Explications.

Clairement visé par le fair-play financier comme Manchester City, le PSG ne connaît pas encore le verdict de l’UEFA pour ses sanctions. Depuis quelques jours, quatre sanctions sont pourtant évoquées : une retenue financière de 60 M€ (20 M€ sur trois ans) sur les futurs revenus liés au parcours en Ligue des champions, une seule recrue à 60 millions d’euros (plus de recrues s’il y a des ventes), massa salariale limitée à 231M€ et 21 joueurs inscrits en Ligue des Champions au lieu de 25. Tout cela vient s’ajouter à la décote de moitié du contrat entre le PSG et QTA.

MANCHESTER CITY CONTESTE, LE PSG AUSSI ?

D’après les informations du Parisien, le retard concernant l’annonce est dû aux discussions entre l’UEFA et les clubs concernés. Alors que Manchester City conteste ces sanctions, le PSG avait bel et bien trouvé un accord. Pour Le Parisien, « il semblerait que le PSG, selon des sources internes à l’UEFA, ait souhaité rediscuter en fin de semaine dernière pour tenter de les atténuer. Pas sûr néanmoins que cette demande soit entendue. »

DES AVOCATS CONSEILLENT AU PSG D’ATTAQUER LE FAIR-PLAY FINANCIER

Alors que de nombreuses voix ont contesté ces sanctions à l’encontre du PSG, le quotidien assure que le PSG n’ira pas jusqu’au bout et ne suivra pas les conseils de plusieurs avocats, qui « incitent le club de la Capitale à attaquer le fair-play financier en justice. S’il ne fait pas de doutes que les responsables parisiens y ont songé un temps, ils ne semblent vraiment pas décidé à s’engager dans un bras de fer juridique avec l’UEFA, contrairement à Manchester City. »

Articles liés