Accès direct au contenu

Symbole

Pourquoi le PSG ne peut pas se passer de Sakho

Le Paris-Saint-Germain change. Mamadou Sakho, lui, reste. Le défenseur central, aujourd’hui international, doit garder sa place dans le onze titulaire. Même quand les millions affluent.


Brassard de capitaine au bras, il est, ces dernières semaines, le seul joueur formé au PSG à garder sa place dans l’équipe confectionnée par Ancelotti. On est loin, très loin du temps où Paul Le Guen, pour réveiller ses titulaires habituels, alignait David N'Gog (18 ans), Loris Arnaud (20 ans), Mamadou Sakho (17 ans), Granddi Ngoyi (19 ans) et Younousse Sankharé (18 ans). Ce dernier, aujourd’hui à Dijon, a écouté les conseils de Sakho. Il s’explique dans les colonnes du Bien Public : « C’est lui qui m’a conseillé de partir chercher du temps de jeu. Si j’avais été à sa place et lui à la mienne, j’aurais fait pareil ».


« Il est né dans ce berceau »


Pour le Dijonnais, Paris n’a pas le droit de se passer de Sakho. Même avec cent millions à dépenser lors de chaque mercato : « Tu vois l’emblème du PSG ? Y’a la Tour Eiffel, le berceau… Et bien, Mamadou, il est né dans ce berceau ! »