Accès direct au contenu

Non merci !

Pourquoi le PSG n’a pas besoin de Seydou Keita

le10sport

Seydou Keita prochainement au PSG ? C'est la nouvelle rumeur du jour en Espagne... Mais est-il vraiment le joueur qu'il faut à Antoine Kombouaré ? Pas si sûr...

Le marché des transferts a beau être terminé depuis quinze jours, les rumeurs de transferts continuent d’affluer du côté du PSG. Après les noms de Federico Balzaretti et Leandro Damiao ces derniers jours, la presse espagnole évoque aujourd’hui celui de Seydou Keita. Selon la radio Cadena Ser, Leonardo serait intéressé par le milieu de terrain barcelonais, également courtisé par le Milan AC et Manchester City. Une énième rumeur à prendre bien évidemment avec des pincettes. En attendant, une question se pose : Keita est-il vraiment le joueur qu’il faut au PSG ?

Keita coûte très cher !
De par son expérience notamment, le Malien serait bien évidemment une plus-value très intéressante au collectif parisien. Surtout que depuis son arrivée au Barça en 2008, l’ancien Marseillais est à l’apogée de sa carrière. Sauf que voilà, Seydou Keita, souvent surnommé le "fils de Guardiola", a aujourd’hui un prix. Et pas n’importe lequel. Recruté pour 14 millions d’euros à Séville, il posséderait une clause libératoire de 90 millions d’euros. Sans oublier son salaire (3,5 millions d’euros annuel). Des chiffres totalement dans les cordes des Qataris, mais loin de correspondre avec le projet ambitieux du PSG, plutôt basé sur la jeunesse. 

Kombouaré préfère installer Matuidi
Car excepté Diego Lugano (30 ans) et Nicolas Douchez (31 ans), aucune des sept autres recrues parisiennes ne dépassent la trentaine. Les arrivées avortées d’Eto’o, Forlan ou encore Borriello vont dans ce sens. Depuis son arrivée, le message de Leonardo est d’ailleurs clair : privilégier des grands espoirs aux grandes stars vieillissantes. Alors qu’il fêtera ses 32 ans en janvier prochain, est-il donc judicieux de recruter Seydou Keita à un prix exorbitant ? Pas si sûr. Surtout que ces dernières semaines, Kombouaré tente plus que jamais d’installer Blaise Matuidi à la récupération. Et derrière, les solutions de rechange sont légion : Chantôme, Sisshoko et Bodmer. D’autres chantiers semblent surtout aujourd’hui beaucoup plus importants : un arrière gauche, voire aussi un arrière droit, un ailier capable de jouer sur les deux côtés, et pourquoi pas un buteur. Mais bon, même à Paris, personne ne cracherait sur une arrivée de Seydou Keita…