Accès direct au contenu

L’apogée d’APG ?

OM : Gignac, le grand retour qui fait du bien

Andre-Pierre-Gignac

Auteur d’un début de saison remarquable avec l’OM, André-Pierre Gignac revient point par point sur cette excellente dynamique personnelle et collective.

La confirmation face à Rennes

Yeux rivés vers le ballon, reprise en demi-volée aux 25 mètres, lucarne : Personne n’imaginait André-Pierre Gignac retrouver un tel instinct de buteur il y a encore quelques mois. Et pourtant, cette réalisation était bien l’œuvre du buteur marseillais dimanche au Vélodrome face à Rennes (3-1). Ravi de cet état de forme retrouvé, il s’en explique dans les colonnes de L’Equipe : « Au moment où le ballon est en l’air, le gardien est un peu avancé. Je ne me pose pas de question. Je sais que je vais frapper. C’est bien, elle est rentrée. Forcément, je suis en confiance. Sinon, je ne la tente pas ou je l’envoie aux Yankees là-haut », explique Gignac avec le sourire. La preuve d’un instinct retrouvé pour le numéro 9, qui entend bien continuer sur sa lancée.

« On me met en confiance »

Avec déjà trois buts au compteur en championnat, le natif de Martigues prouve qu’il est enfin en passe de s’imposer à l’OM. Libéré de ses problèmes de pubalgie, il se sent particulièrement bien physiquement : « Je me répète, mais je n'ai pas de douleur et je n'ai pas mal. Je me sens bien et on me met en confiance. Mon corps ne ressent plus de douleur. Après, il n'y a pas de recette miracle, il y a juste le travail. On travaille tous ensemble et chacun les uns pour les autres. Les gens savent que je n'ai pas changé et que je suis toujours le même garçon », annonce t-il sur le site de l’OM. De quoi faire disparaître le fantôme de ses deux premières saisons ratées au Vélodrome.

Le nouvel APG

« Je sais que ça va vite dans les deux sens. J’ai connu une grosse descente aux enfers avec mes blessures et mes contre-performances lors de mes deux premières saisons à l’OM, explique Gignac. Je n’ai plus envie de me prendre la tête. Je viens jouer sans pression. C’est le meilleur moyen d’être décisif pour mon équipe ». L’heure de la revanche a donc bel et bien sonné, et l’ex-meilleur buteur du championnat (2008-2009 avec le TFC, 24 buts) pourrait finalement s’avérer être la principale arme offensive de l’OM cette saison avec Loïc Rémy. Une entrée en matière qui arrive deux ans après la date prévue, mais qui fait déjà un bien fou au club phocéen et au moral de son attaquant.

Par Guillaume de Saint Sauveur