Accès direct au contenu

Retour

OM : Anigo, est-il un bon entraîneur ?

OM : Anigo, est-il un bon entraîneur ?

Suite à notre sondage sur l'avenir de José Anigo à l'Olympique de Marseille et sa volonté de redevenir entraîneur, nous avons interrogé trois personnalités du football qui ont bien connu l'actuel directeur sportif de l'OM.

Laurent Spinosi (ancien gardien de but) : « Je le connais très bien comme entraîneur. Je sais comment il peut tirer un groupe vers le haut. Normalement, il aurait dû continuer, c’est un mec qui aurait pu faire une super carrière d’entraîneur. Il peut encore être un grand entraîneur, j’en ai toujours été persuadé. José, quand il dit un truc, les gens sont capables de monter au sommet pour lui. Tout le monde n’a pas cette faculté. Il a ce truc, c’est un vrai leader et en plus tu as envie de tout donner pour lui. Quand on avait pris l’équipe (ndlr : en 2004), il avait compris qu’il fallait jouer en 3-5-2 et ça avait super bien marché, il avait ressenti ça. Il arrive à tirer le maximum de son groupe, il sait où faire jouer les mecs pour qu’ils soient bons. »

Laurent Batlles (joueur ASSE, passé par l'OM) : « Il a essayé de créer un groupe de joueurs autour de lui qui lui ressemblait. Il voulait des joueurs qui ne lâchaient rien sur le terrain et en dehors, il rigolait tout le temps avec nous, il était très proche des joueurs. Quand il a décidé d’arrêter après le match de Paris en Coupe de la Ligue, ça a été très dur pour l’ensemble du groupe parce que nous avions tous envie de continuer avec lui. José a une âme d’entraîneur, il parvient à faire passer des messages et nous a fait obtenir des résultats. Aujourd’hui, le terrain lui manque peut-être et c’est pour cela qu’il en parle. Il a toutes les qualités pour être un grand entraîneur. J’ai vécu de grands moments avec lui. En fait le staff faisait partie du groupe et le groupe faisait partie du staff. C’était vraiment une osmose entre tout le monde. »

Christophe Bouchet (ancien président de l'OM) : « Il a été joueur, il a une bonne expérience de coach, il a maintenant l’expérience de directeur sportif… franchement, on peut difficilement faire mieux comme profil. Il a toutes les qualités requises pour être un grand entraîneur. José est un affectif, un vrai. Il se donne sans compter. S’il se donne dans un projet, il le fait à fond mais il faut qu’il partage complètement le projet qui lui est proposé. Il faut qu’il se sente au centre du projet. Il connaît extrêmement bien la vie du foot. Sur le marché, il y a des entraîneurs qui sont capables d’entraîner n’importe quel club, n’importe où, mais José n’a pas une âme de mercenaire. Il a l’âme d’un bâtisseur, ce n’est pas l’homme d’une saison ou d’un coup. »

Retrouvez Le 10 Sport Marseille jeudi dans vos kiosques de la région marseillaise ou en ligne sur www.lekiosque.fr