Accès direct au contenu

Foot - OL

OL - Clash : Aulas dézingue une de ses recrues du mercato

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, n’a pas été tendre envers Claudio Beauvue, arrivé l’été dernier en provenance de Guingamp.

Les choses vont mal à Lyon. Éliminé des compétitions européennes, l’Olympique Lyonnais a la gueule de bois. D’ailleurs, cela se voit également en Ligue 1. L’OL a chuté ce samedi face à Montpellier (2-4), connaissant ainsi sa deuxième défaite d’affilée en moins de dix jours. Les hommes d’Hubert Fournier, qui ont glissé à la troisième place du championnat, ont vu le surprenant SCO d’Angers leur passer devant.

Aulas pas tendre avec Beauvue

Jean-Michel Aulas a joué les pompiers de services. Mais s’il a éteint la polémique autour de l’avenir d’Hubert Fournier, il n’a pas épargné Claudio Beauvue, arrivé l’été dernier en provenance de Guingamp. « J’ai vu des errements de Claudio Beauvue, il a beaucoup de difficultés même s’il a été sur le but d’Alex, et qu’il a mis un bon coup de tête » a confié le président de l’OL, dans une interview accordée au Progrès. « Il avait envie de rejoindre un club de haut niveau, il y est, mais la complémentarité avec Alexandre Lacazette n’a pas été trouvée ». L’attaquant n’a marqué que quatre buts en quinze journées de Ligue 1.

« Les responsables ce sont les joueurs »

Lors de cette même interview justement, Jean-Michel Aulas a conforté Hubert Fournier, très critiqué ces dernières semaines. « On ne changera pas d’entraîneur dans les semaines qui viennent » a expliqué le président de l’Olympique Lyonnais» On ne panique pas. (…) Il est même urgent de ne rien faire à ce niveau-là. Pour moi, ce n’est pas un problème de coach. Les principaux responsables, ce sont les joueurs. Le manque de confiance est flagrant comme l’est cette incapacité à se rebeller. Les joueurs ont-ils conscience qu’ils perdent de leur valeur quand ils sont mauvais ? ».

Articles liés