Accès direct au contenu

Mauvais coaching

OL : Les mauvais choix de Rémi Garde

OL : Les mauvais choix de Rémi Garde

Rémi Garde a opéré plusieurs changements aujourd’hui face à Bordeaux, que ce soit dans la composition ou sur le plan tactique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette étrange décision n’a pas réussi aux Lyonnais, défaits 1-0.

Lyon se rendait aujourd’hui à Chaban Delmas pour y affronter Bordeaux. Suite à la défaite du week-end dernier face à Caen (1-2), Rémi Garde a choisi d’opérer des changements dans son effectif, mais également dans son schéma tactique. Le technicien des Gones a préféré aligner une équipe en 4-3-3 avec quatre changements notables par rapport à la semaine dernière. Parmi ces changements, la titularisation de Dabo ou Fofana par exemple. Plus surprenant, Rémi Garde a choisi de laisser Lisandro sur le banc pour donner sa chance à Lacazette après son but en Ligue des champions cette semaine. Kallstrom était également dans le onze de départ de l’OL. Très peu inspiré lors de la première période de la rencontre, les Lyonnais n’ont a aucun moment inquiété Cédric Carasso. Avec un gros pressing de part et d’autres, c’est un coup de pied arrêté qui est venu débloquer la situation. Gouffran place sa tête au deuxième poteau, suite à un corner provoqué par une bonne incursion de Maurice-Bellay, et ne laisse aucune chance à Hugo Lloris (41e).

Rémi Garde se lance à l'abordage
Au retour des vestiaires, c’est toujours Bordeaux qui se montre menaçant à l’image de la frappe légèrement au-dessus d’Obraniak (56e). Les changements ne se font pas attendre côté lyonnais puisque Briand et Lisandro viennent remplacer Lacazette et Kallstrom (55e). L’OL repart dans un schéma tactique qui lui ressemble plus, en évoluant désormais en 4-4-2. Lisandro décroche beaucoup et permet à Lyon de rentrer dans des bonnes phases de conservation de balle privant complètement les Girondins de ballon. Ces derniers ne se montrent dangereux que sur coups de pieds arrêtés. Finalement, Rémi Garde décide de jouer son va-tout et fait rentrer Ederson en fin de rencontre à la place de Fofana (77e). Le Brésilien, qui se positionne en soutien des deux attaquants, n’y changera rien. C’est décidé, Lyon n’y arrive plus en championnat et réalise un troisième match sans victoire. Et les changements tactiques surprenants de l’entraîneur n’auront pas arrangé les choses.


A noter aussi que cet après-midi étaient présents au Stade Chaban Delmas l’adjoint de Laurent Blanc, Jean Louis Gasset, mais aussi des recruteurs du Zenith Saint-Petersbourg et du Napoli.
 

Nicolas De Almeida

A lire aussi : PSG-Montpellier : Gameiro-Giroud, le combat des chefs