Accès direct au contenu

Supporter avisé

OL : le match qui a énervé Domenech

Sans emploi depuis le Mondial 2010, Raymond Domenech est resté un spectateur attentif du football français. En particulier de l’OL, son club de cœur, qu’il suit de très près.

Au lendemain du Mondial 2010, personne ne donnait cher de la peau de Raymond Domenech. Après un an de silence médiatique, l’ancien sélectionneur des Bleus semble pourtant être en train de réussir sa reconversion. Consultant sur Ma Chaîne Sport, blogueur sur le Huffington Post et toujours entraîneur des poussins de l'Athlétic Club de Boulogne-Billancourt, Domenech refait surface sans faire de bruit. L’ancien joueur et entraîneur de l’Olympique Lyonnais est surtout resté un passionné de football et… de l’OL, son club de cœur, celui de sa ville de naissance.

Domenech : « Je suis redevenu lyonnais »
Arrivé au club en minimes, il y a joué sept saisons en Division 1 (1970-1977), avant d’en devenir l’entraîneur, onze ans plus tard (1988-1993). Sous ses ordres, notamment, l’OL est remonté en Division 1, en 1989. Un certain Rémi Garde, aujourd’hui entraîneur de l’OL, et Bruno Genesio, son adjoint, figuraient alors dans l’équipe de Domenech. « Les voir à la tête de l’équipe, cela m’a replongé vingt ans en arrière, raconte Domenech aujourd’hui dans L’Equipe, qui continue d'échanger par textos et téléphone avec ses deux anciens protégés. Depuis le début de la saison, je suis vraiment redevenu lyonnais, alors que j’étais un peu plus détaché ces dernières années. Du coup, je suis énervé quand je les vois jouer comme samedi à Nancy (0-2)… »