Accès direct au contenu

En danger

Nice, Ajaccio ou Dijon peuvent-ils descendre ?

Qui va descendre en Ligue 2 ? C'est notre sondage du jour ! Dans une situation très compliquée au classement, Nice, Ajaccio et Dijon passent au crash-test. 

Nice

L’équipe de Nice a longtemps eu l’esprit occupé par la coupe de la Ligue dont elle a disputé les demi-finales. Depuis leur élimination (par Marseille), les Aiglons n’ont perdu qu’un seul de leurs quatre derniers matchs, preuve qu’ils sont désormais tournés vers l’objectif du maintien. Avec seulement trois points pris en 12 déplacements Nice va devoir compter sur les rencontres au stade du Ray. Il ne leur en reste que six.

.

Ce qu’ils en pensent

Anthony Mounier : « Nous sortons enfin de la zone rouge, même si c'est au bénéfice de la différence de buts. Elle comptera en fin de saison. Cela a été dur jusqu'au coup de sifflet final contre Caen (1-0), comme cela le sera jusqu'à la fin du championnat. C’est à croire que nous n’aurons rien dans la facilité et qu’il faudra qu’on se fasse peur jusqu’au bout ».

Calendrier

Va à :

Bordeaux (03/03)

Sochaux (17/03)

Saint-Étienne (31/03)

Rennes (15/04)

Valenciennes (29/04)

Toulouse (05/05)

Lyon (20/05)

Reçoit :

Nancy (10/03)

Marseille (24/03)

Lorient (07/04)

Auxerre (21/04)

Lille (02/05)

Évian (12/05)

La cote du 10 (chances de descendre) : 45%


 

Ajaccio

Condamnés à la Ligue 2 dès le début du mois de décembre, les Corses ont réalisé, depuis, un incroyable parcours. Lors des 9 dernières journées, l’ACA a glané 18 points. Seuls Montpellier et le PSG ont fait mieux. Un redressement spectaculaire qui incite à l’optimisme. Mais attention, les Corses vont rencontrer successivement Paris, Marseille et Bordeaux. Trois matchs qui auront valeur de test.

Ce qu’ils en pensent :

Olivier Pantaloni : « Le match du week-end dernier contre Dijon, nous l’aurions perdu en début de saison. On prend une bouffée d'oxygène avant trois matchs difficiles. L'équipe a mûri depuis un mois. L'espoir s'agrandit mais le championnat est encore long. Nous avons cinq journées très importantes, si nous passons bien cette période, nous aurons les armes mentalement pour aller au bout et assurer le maintien ».

Calendrier

Va à :

PSG (04/03)

Bordeaux (17/03)

Caen (31/03)

Lille (15/04)

Rennes (29/04)

Évian (05/05)

Toulouse (20/05)

Reçoit :

Marseille (09/03)

Lorient (24/03)

Saint-Étienne (07/04)

Nancy (21/04)

Sochaux (02/05)

Lyon (12/05)
 

La cote du 10 (chances de descendre) : 25%

Nancy

En début de saison, tout le monde avait condamné Dijon à un retour rapide en Ligue 2. Les hommes de Patrice Carteron ont longtemps déjoué les pronostics. Avec trois petits points d’avance sur la zone rouge, le DFCO est loin d’être à l’abri d’autant que son programme du mois de mars a des allures d’Everest avec des matchs contre Montpellier, Paris, Marseille et Bordeaux.

Ce qu’ils en pensent :

Patrice Carteron : « Le problème est qu’il va falloir qu’on combatte dans les jours qui viennent contre les gros du championnat pour aller chercher notre salut et notre maintien. Il va falloir qu’on prenne des points contre Montpellier, Paris ou Marseille. Il faut l’accepter et se transcender pour faire de grands matchs ».

Calendrier

Va à :

Marseille (17/03)

Bordeaux (31/03)

Sochaux (15/04)

Saint-Étienne (29/04)

Lorient 05/05)

Rennes (20/05)
 

Reçoit :

Montpellier (03/03)

PSG (11/03)

Caen (24/03)

Nancy (07/04)

Lille (21/04)

Auxerre (02/05)

Toulouse (12/05)
 

La cote du 10 (chances de descendre) : 25%

Retrouvez l'intégralité de ce dossier dans Le 10 Sport en kiosques ou en ligne sur www.lekiosque.fr