Accès direct au contenu

Caen est servi

Le onze bidon de L'Equipe

Comme à chaque journée de championnat, le10sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n'auraient pas dû jouer ce week-end lors de la 13e journée.

Le onze bidon de la 13e journée

Alexis Thébaux (Caen, 4) – Pablo Barzola (Caen, 3), Souleymane Diawara (Marseille, 3), Thomas Heurtaux (Caen, 4), Franck Tabanou (Toulouse, 4) – Camel Meriem (Arles-Avignon, 3), Antoine Devaux (Toulouse, 2), Damien Marcq (Caen, 3), Geraldo Wendel (Bordeaux, 2) – Loïc Rémy (Marseille, 3), Dieumerci Mbokani (Monaco, 3).

L’entraîneur bidon de la semaine : Eric Roy

Jouer la défense à Gerland quand on s’appelle Nice, ça n’a rien de honteux mais l’OGCN n’a jamais su s’extirper de sa tactique, même mené au score. Eric Roy a vu trop petit et l’entrée de Mouloungui n’a rien provoqué.

Une mention aussi pour Franck Dumas qui n’a pas daigné se présenter face à la presse après la déroute de Caen face à Lille (2-5). Assumer les soirs de défaite, de déroute en l’occurrence, ça fait aussi partie du job.

L’arbitre bidon de la journée : Bartolomeu Varela

C’est le fait du week-end. Entame des arrêts de jeu à Chaban-Delmas, Bordeaux et Nancy sont à égalité (1-1). Le coup-franc de Plasil provoque une grande pagaille près de la ligne de but. Averti par son assistant, M. Varela accorde le but… fantôme ! Le juge de touche a pensé que le Brésilien avait touché le ballon de la main après que le ballon ait franchi la ligne. Il n’y a rien eu de tout cela et Bordeaux a obtenu une victoire miraculeuse.

A cela, on peut ajouter un penalty évident oublié en première période après une main d’Hadji dans la surface. M. Varela a aussi trouvé le moyen d’infliger à Jean Tigana sa première expulsion en tant qu’entraîneur alors que le Bordelais assure ne pas l’avoir insulté.