Accès direct au contenu

Au boulot

Le gros point faible du PSG

Le Paris Saint-Germain a l'occasion de conforter sa place de leader de la Ligue 1 avec un déplacement à Dijon, une équipe que le PSG connaît bien et a déjà battu mi-février en Coupe de France sur sa pelouse.

On pourrait dire que le PSG connaît la recette. Il y a un mois, le club de la capitale s'était imposé sur la pelouse de Dijon en 8e de finale de la Coupe de France. Les joueurs parisiens avaient retenu la leçon du 8e de finale de la Coupe de la Ligue perdu fin octobre (3-2). C'est aussi que depuis l'arrivée de Carlo Ancelotti, le PSG n'a pas connu la défaite. Soit dix matchs pour un bilan de 7 victoires et 3 nuls. Cependant, le club parisien encaisse pas mal de but. Et ce n'est pas forcément du goût du technicien italien.

Fébrile dans les airs
Et les chiffres ne trompent pas. Il suffit de les regarder pour trouver le talon d'Achille du PSG. Il s'agit des coups de pied arrêtés. En effet, depuis le début de l'année 2012, Salvatore Sirigu a encaissé 9 buts en Ligue 1. Et 7 ont été concédés sur des coups de pied arrêtés ! Quand on sait également que Dijon, adversaire du PSG dimanche (17h), a inscrit un tiers de ses buts cette saison sur coups de pied arrêtés, on se dit que ce sera sûrement la clé du match. Paris est prévenu !