Accès direct au contenu

Mise en garde

Exclu : Diakité : « Si lOL me veut vraiment, ils attendront mon retour »

Alors que les dirigeants de Nancy ne parviennent pas à le joindre, le 10 Sport a obtenu une interview de Samba Diakité. Le joueur va faire la CAN même si cela doit faire capoter son transfert à Lyon.

Vouliez-vous vraiment renoncer à la CAN pour rejoindre Lyon ?
Avant de rejoindre ma sélection, j’avais dit que si Lyon me prenait rapidement je pouvais ne pas faire la CAN. Mais depuis que je suis ici, je sais que je suis attendu dans tout le pays. Nous avons eu la visite du Président, je sais que tout le monde compte sur moi donc je ne peux pas partir comme cela du jour au lendemain. Je suis obligé de la faire la CAN. Depuis que je suis arrivé, j’ai été clair : je suis là, je fais la CAN.

Pourtant, certains évoquaient encore récemment votre départ de la CAN…
Ce qui me dérange le plus, c’est que certains disent des choses à ma place. C’est n’importe quoi.

Le président Rousselot ne parviendrait pas à vous joindre pour faire le point avec vous…
Mais je n’ai plus aucun numéro ! Mon téléphone fonctionne une fois sur deux depuis que j’ai rejoint la sélection, je n’ai plus rien ! Quand ça marche, si je peux décrocher, je décroche.

Vous espérez quand même trouver une solution avec Lyon ?
Bien sûr. Lyon, c’est la meilleure équipe française. Pour moi, pour progresser, c’est le top. Il y a tout pour réussir à Lyon et je ne peux pas cracher sur Lyon, c’est impossible. Après, c’est vrai qu’il y a eu pas mal de malentendus mais j’espère que ça va quand même finir par se faire. Je me prends la tête depuis un certain temps avec tout ce qui peut se dire sur moi, mais dans ma tête c’est clair : les gens racontent ce qu’ils veulent mais je me concentre sur la CAN qui commence dans trois jours pour nous (le Mali entre en compétition mardi contre la Guinée). Ce que je vis en ce moment, c’est exceptionnel, j’espère que cela se passer bien au niveau de nos résultats.

N’avez-vous pas peur de rater l’opportunité de rejoindre Lyon à cause de la CAN ?
Non. Je me dis que si ça se fait avec Lyon, je serai le plus heureux. Mais si cela ne se fait pas, tant pis, la vie continue. J’essaye de relativiser. Et s’ils me veulent vraiment, ils me prendront quoi qu’il arrive et ils attendront mon retour de la CAN. Maintenant c’est clair dans ma tête. Tout le monde donne des versions différentes, tout le monde dit n’importe quoi alors que personne ne sait ce qu’il se passe à part moi. Je vais faire la CAN et je suis très content de la faire.

Articles liés