Accès direct au contenu

Lyon n’a aucune chance

Eric Gerets reve encore de l’OM

Eric Gerets, actuel sélectionneur du Maroc, n'oublie pas l'OM. Le Belge évoque clairement un retour à Marseille mais pas forcément en tant qu'entraîneur.

Invité de l'émission Luis Attaque sur RMC, Eric Gerets, actuel sélectionneur de l'équipe nationale du Maroc, est revenu sur les rumeurs qui l'envoyaient sur le banc d'un club de Ligue 1 pour la saison prochaine, celui de Lyon notamment. Il a également évoqué son passé à Marseille, un club qu'il affectionne tout particulièrement et auquel il pense encore régulièrement. S'il avoue avoir eu plusieurs contacts dont une proposition astronomique d'un club de Dubaï, Eric Gerets reconnaît qu'un retour en Ligue 1 serait « compliqué ».

«Entraîner un autre club que Marseille serait compliqué»
Pour l'actuel entraîneur de l'équipe nationale du Maroc, à qui il reste 3 ans de contrat, un changement de poste n'est pas envisagé, mais pour autant, il n'occulte pas les changements d'entraîneurs, notamment en Ligue 1. Pour l'ancien coach de l'OM, Marseille est le seul club français dans lequel il pourrait à nouveau oeuvrer : « Ce serait compliqué d’entraîner une autre équipe que Marseille si un jour je reviens en France. Tu rêves un peu de temps en temps de revenir. De toute façon, je vais revenir. Si ce n’est pas comme entraîneur, ce sera comme fan de l’OM. » Pour autant, il n'a pas fermé la porte à un éventuel départ : « J’ai un contrat de trois ans. Dans mon métier, il vaut mieux ne pas prévoir ce qu’on va faire dans trois ans. »

Dassier n'est pas le vrai chef
Toujours au fait des affaires du club phocéen, Eric Gerets ne s'est pas montré tendre envers Jean-Claude Dassier, actuel président du club mais au coeur de la tourmente. A la question de savoir qui était le patron à l'OM, il a répondu d'une de ces phrases dont il a le secret : « Il y a une femme blonde à la tête du club, je crois. » Pour lui, pas de doute, c'est Margarita Louis-Dreyfus qui tient les rennes.

Par ailleurs, il est également revenu sur le différent l'opposant au joueur des Queen's Park Rangers, Adel Taarabt, qui avait déclaré ne plus vouloir porter le maillot du Maroc. Pour Eric Gerets, le jeune joueur de 22 ans s'est monté la tête tout seul : « Je n'avais pas encore annoncé ma liste pour ce match. Il a déduit tout seul qu'il ne serait pas titulaire et a pris l'avion pour Marseille. (...) Mais je ne suis pas contre un retour, c'est lui qui a dit ne plus vouloir revenir. »