Accès direct au contenu

JE CROIS QUE BON

Blanc conseiller special du PSG

Kevin Gameiro, Blaise Matuidi, Jérémy Menez, toutes ces nouvelles recrues du PSG ont suivi les conseils de Laurent Blanc, le sélectionneur de l'Equipe de France.

On leur promettait une grande carrière à l'étranger, finalement ils sont encore, ou reviennent pour certains, dans le championnat de France. A commencer par les nouvelles recrues du Paris Saint-Germain.

Ils ont écouté Blanc

Jérémy Menez, Blaise Matuidi, Kevin Gameiro. Trois points communs : ils ont signé au PSG, sont dans le championnat de France alors que l'étranger les attend, et surtout, ont tous confessé avoir écouté les conseils de Laurent Blanc. Mais quels sont-ils au juste ?

Le sélectionneur de l'Equipe de France leur a clairement indiqué de rester en L1, encore au moins une saison, dont l'Euro 2012 est au bout. En restant dans l'Hexagone, point de difficultés d'adaptation et une quasi certitude d'être titulaire dans un grand club de L1. Priorité a été donnée à une équipe disputant la Coupe d'Europe, histoire de s'aguerrir un peu. 

Conflit d'intérêts ?

Ardemment courtisé par Valence, Gameiro avait crié son amour pour l'Espagne, et était trout prêt de rejoindre Adil Rami avant de se raviser cet été. Idem pour Blaise Matuidi, à qui Arsenal et Newcastle faisaient les yeux doux. Pour Menez, le retour au bercail s'explique davantage par sa situation délicate à la Roma et l'appel des millions du PSG. Mais l'ex-romain aurait très bien pu faire partie du nouveau projet de Luis Enrique ou s'envoler ailleurs.

A priori, il n'y a aucun mal à ce que des joueurs phares de l'Equipe de France prennent en compte l'avis de leur sélectionneur. Au contraire, c'est même un brin rafraichissant après le fisaco de Knysna. En revanche, le fait que Jean-Pierre Bernès, qui gère les intérêts de Menez et ceux de Matuidi, soit aussi l'agent de Laurent Blanc est un peu plus inquiétant. Habitués aux exils précoces, ces joueurs se seraient sûrement déjà expatriés sans les conseils du " Président " et de son éminence grise.