Accès direct au contenu

TRASH TALKING

Les Celtics ne sont que des grandes gueules

Trois joueurs de la franchise de Boston ont été élus plus grandes gueules de la NBA. Saurez-vous les reconnaître ?

On peut n’avoir qu’une seule bouche et s’en servir énormément et avoir deux genoux mais n’en utiliser qu’un seul. Kevin Garnett expérimente ça tous les jours. Blessé depuis décembre au genou droit, le même qui le fait souffrir depuis des mois, «The Big Ticket» est sur le flanc mais a tellement de charisme qu’il sait briller par son absence. Le magazine Sport Illustrated vient ainsi de l’élire «plus grand gueule» de la NBA ! Un vrai professionnel du trash talking, élu avec 62% des 173 joueurs interrogés. Suivent le MVP des dernières finales Kobe Bryant (7%), le coéquipier de KG chez les Celtics Rasheed Wallace (5%), le meneur de poche des Knicks Nate Robinson (5%) et enfin un troisième joueur de Boston : Paul Pierce (3%). Avec une équipe qui crie aussi fort, pas étonnant qu’elle vise chaque année le titre.

Kevin Garnett fait pleurer Glenn Davis :

Rasheed Wallace et sa langue bien pendue :

Le débit vulgaire de Paul Pierce devant Brandon Roy :