Accès direct au contenu

Ajusté

La degaine pathetique de Luis Figo

Ah, ces stars embellies par la notoriété et le pognon. Problème, quand on fouille un peu, on tombe sur de sacrés dossiers. Comme sur Luis Figo dans les années 90, lorsqu'il évoluait encore au Sporting.

Petit saut en arrière. Comme l’effeuillage d’un album photo contenant toutes vos photos de classes. Sauf que cette fois ci, la cible est connue et reconnue. Oui, même Luis Figo n’a pas passé les années 90 sans encombre.

Au menu, cravate improbable, veste turquoise et clou du spectacle, une coupe de cheveux totalement incroyable. C’était dur, de regarder des images de Zizou à ses débuts à Cannes. Mais Figo, là, fait beaucoup plus fort.