Accès direct au contenu

POTENTIEL

Kakuta deja a la rue

le10sport

Gaël Kakuta enchaîne les prêts. Après six mois passés à Fulham, il pourrait être mis à la disposition de Hambourg cette saison. Le milieu offensif de Chelsea peine à confirmer et semble en passe de devenir un éternel espoir.

Il y a deux ans, son nom était sur toutes les lèvres. Carlo Ancelotti l'encensait : « À cet âge, je n'ai jamais vu un joueur de ce talent ». Même Michael Ballack, qui n'a pas le compliment facile, était tombé sous le charme : « Allez plutôt voir le jeune Français là-bas, la star c’est lui », répondait-il aux journalistes anglais.

Lui, c'est Gaël Kakuta, arrivé à Chelsea à 17 ans et aussitôt annoncé comme le futur crack du ballon rond mondial. Problème : le milieu offensif a davantage fait parler de lui pour son transfert sulfureux, du RC Lens au club londonien, que pour ses performances sur le terrain.

« Black Zidane »...

Aujourd'hui, on apprend que la formation londonienne envisage fortement de le prêter, encore une fois. En deux saisons, Kakuta affiche un bilan bien maigre : 16 petits bouts de matches avec Chelsea (0 buts), et seulement sept avec Fulham, où il était prêté pour s'aguerrir sans pour autant parvenir à s'imposer.

Celui que l'on surnomme « Black Zidane », pour son toucher de balle et sa vista, pourrait bien être poussé vers Hambourg, où Frank Arnesen, ex-patron technique des Blues, est le nouveau directeur sportif. Après Mancienne, Bruma, Sala et Töre, Kakuta serait ains la cinquième recrue du club allemand en provenance de Chelsea. 

...ou Ben Arfa bis ?

Deux ans après son transfert retentissant, le joueur âgé de 19 ans semble ainsi bloqué dans la catégorie « éternel espoir ». Et c'est encore Francis Smericki, sélectionneur des moins de 20 ans, qui en parle le mieux : « Il a tout ce qu’il faut pour aller loin. Il est du niveau de Hatem Ben Arfa. Ils se ressemblent dans leur profil. Après il faut voir si Chelsea, ce n’est pas trop haut. »