Accès direct au contenu

DECOUVERTE

« Je voulais aller en NBA »

le10sport

Surprise de ce début de saison avec le Paris-Levallois, l'international portoricain, Angel Daniel Vassallo (18 points, 9 rebonds de moyenne en deux rencontres) est un MVP de Pro A en puissance. Un mois après son arrivée en France, il se raconte pour le10sport.com.

Vous découvrez la France après quatre ans d'université aux états-unis ?

Je suis arrivé il y a trois semaines, un mois. Je ne vis déjà plus à l'hôtel, j'ai mon appartement ce qui m'aide à bien me sentir. Par contre, je n'ai pas encore commencé à prendre des cours de français mais cela ne devrait pas tarder. Concernant mes années universitaires, j'ai fait mon cursus entier à Virginia Tech où je me suis éclaté dans une très bonne équipe.

Justement, après ces quatre années, vous ne rêviez pas plutôt de NBA ?

Bien sur, je voulais aller en NBA mais ça ne me dérangeait pas si je n'y arrivais pas. Je voulais surtout continuer à jouer au basket au haut-niveau et pour l'instant, je suis très content de ma décision d'être venu en France.

Comment s'est passé votre intégration dans l'équipe du Paris-Levallois ?

Mon arrivée s'est très bien passé. J'ai bien été intégré dans l'équipe, par mes coéquipiers, par les coachs et les personnes qui travaillent au club. Ça facilite mon adaptation.

Comment avez-vous finalement atterri à Paris, après un tournoi des amériques plutôt réussi avec Porto-Rico ?

Quand j'étais à l'université, le club me connaissait, avait vu des vidéos de mes matchs. Ils ont alors pris contact avec mon agent et les négociations ont commencé mi-mai. J'ai mis un mois à me décider car j'avais d'autres offres, que j'essayais de voir les possibilités avec la NBA et que j'allais commencer le tournoi des Amériques avec Porto Rico.

Que pensez-vous du niveau de la Pro A ?

C'est un très bon championnat, très athlétique avec de bons joueurs. Mais c'est surtout un championnat très tactique. Il faut être un peu plus intelligent, s'adapter un peu plus à la tactique et à l'équipe. C'est un championnat que je ne connaissais pas mais il ressemble au jeu pratiqué à Porto Rico, en un peu plus grand et plus athlétique. Mais le rythme de jeu est similaire donc c'était plus facile pour moi.

Quelles sont les différences avec le jeu en NCAA ?

La principale différence avec la NCAA est un jeu beaucoup plus stratégique avec des joueurs plus complets. Le collectif est aussi beaucoup plus important. En NCAA, il y a beaucoup plus de tirs rapides, de contre-attaques. Ça court plus.

Quels sont vos objectifs pour votre première saison européenne ?

Je veux d'abord jouer le plus possible, prouver que j'ai bien ma place ici. Ensuite, j'espère pouvoir aider l'équipe à aller plus haut qu'elle n'a jamais été. Et pour l'instant, ça commence plutôt bien.