Accès direct au contenu

Foot - Italie

Balotelli a résisté aux actes racistes

Zanetti le grand frère

Mario Balotelli a passé son premier gros test depuis son retour en Italie, avec le derby milanais face à l’Inter son club formateur. Un match durant lequel le fantasque mais talentueux attaquant du Milan AC a dû subir une double pression. Tout d’abord celle d’un joueur traité de « traitre » par les supporters interistes, mais aussi celle de résister aux insultes et aux gestes racistes. En effet, certains spectateurs ont brandi des bananes gonflables. Une attitude déplorable mais envers laquelle Balotelli a eu un comportement exemplaire.

Un Super Mario calme et discipliné

En effet, le joueur s’est montré très calme et serein dans un match à l’atmosphère pesante. Une attitude soulignée par son agent, Mino Raiola, à la radio GrParlamento. « Il n’a pas marqué, mais tout le reste s’est bien passé, a commenté celui qui est aussi l’agent de Zlatan. Il était vraiment calme et relaxé. » Loin donc de l’image sulfureuse du jeune joueur capricieux et instable. « Il était fiévreux, mais il a bien joué, surtout en première mi-temps (…), et Handanovic a sorti deux ou trois arrêts miraculeux contre lui », a encore déclaré l’agent. Même son de cloche du coté d’Allegri, l’entraîneur du Milan : « Balotelli a bien fait de ne pas répondre aux provocations. »

Concernant le comportement vis-à-vis des actes racistes, les medias révèlent que Balotelli a bénéficié sur le terrain de Javier Zanetti. Toujours impeccable et exemplaire, le capitaine de l’Inter a encouragé son ancien coéquipier à ignorer les bananes brandies, et a demandé aux « supporters » de stopper leurs manifestations.